Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Combattre l’indifférence contre la misère : Pedro OPEKA

Date
mer 13 juin 2018
Horaires

à 18h30

Intervenant(s)

Pedro Opeka

Organisateur(s)
Langue(s) des interventions

Description générale

Combattre l’indifférence contre la misère : à Madagascar, un modèle de société solidaire basée sur le travail et l’entraide

Conférence de Pedro OPEKA, Fondateur de l’Association humanitaire AKAMASOA, qui mène depuis 1970 le combat contre la pauvreté à Madagascar, et en vidéo, chants et danses des enfants filmés dans les villages AKAMASOA

Pedro Opeka, prêtre lazariste, né en Argentine de parents d'origine slovène, vit depuis 1970 à Madagascar où il mène sans relâche le combat contre la pauvreté.
Il a fondé en 1989 l’association humanitaire AKAMASOA Reconnue d’Utilité Publique. Son but est de « sortir les vivants de l’enfer », mais pas à n’importe quel prix. Sa philosophie: aider sans assister. Il a fondé un modèle de société solidaire basée sur le travail et l’entraide. Il développera les sujets qui lui tiennent à cœur : le combat contre l’indifférence, l’école pour tous, la question des réfugiés, la décadence des politiques, la place des femmes… sujets qui font l’objet de son dernier livre « Insurgez-vous ! » avec Pierre Lunel paru en 2017.

Pedro Opeka est né en 1948 en Argentine, à San Martin, une banlieue de Buenos Aires, de parents d'origine slovène. Il a appris le métier de maçon avec son père, lui-même maçon. Décidé dès 15 ans à devenir prêtre, il suit une formation cosmopolite (séminaire chez les pères Lazaristes en Argentine, université de Ljubljana, en Slovénie, maçon à Madagascar, Institut catholique de Paris, Communauté de Taizé (Saône-et-Loire), voyages en Israël, en Russie et aux Etats-Unis). Ordonné prêtre en 1975 à Buenos Aires, il est nommé curé dans une paroisse rurale du sud-est de Madagascar, Vangaindrano., puis en 1989, directeur d’un séminaire à Tananarive, la capitale malgache. Ne pouvant rester impassible devant la misère des milliers de sans-abri de la capitale, qui vivent dans des conditions humaines révoltantes, dans la rue ou sur des décharges d’ordures, il tisse des liens de confiance et d’amitié avec ces pauvres et crée l'association AKAMASOA (« les bons amis », en malgache) pour venir en aide aux plus pauvres des pauvres, ceux qui tentaient de survivre sur la décharge d’Andralanitra, un peu à l’écart de la capitale, Antananarivo.

Cette conférence est proposée à l’initiative conjointe de la Confluence des savoirs et de l’Association « Les Amis du père Pedro », avec le soutien de la Fondation Mérieux.

Gratuit
Inscription
Mots clés