Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

L’Afrique en prisons. Au-delà des idées reçues

Date
jeu 25 nov 2022
Horaires

18h-20h

Lieu(x)
UCLy (Université Catholique de Lyon)

Campus Saint-Paul de l’UCLy
Amphithéâtre Maldiney (au 1er étage)
10, place des Archives
69002 Lyon

Intervenant(s)

Un débat animé par Méryl Recotillet
Avec Marie Morelle, Bernard Bolze et Yasmine Bouagga

Organisateur(s)
Langue(s) des interventions

Description générale

C’est au sein de l’ancienne prison Saint-Paul devenue un nouveau campus universitaire pour l’UCLy en 2015, et à l’occasion de la parution de l’ouvrage L’Afrique en prisons, sous la direction et Frédéric Le Marcis et Marie Morelle en avril dernier, qu’ENS Éditions vous propose une soirée débat intitulée « L’Afrique en prisons. Au-delà des idées reçues ».

 

Largement tributaires de discours médiatiques et d’une vision le plus souvent occidentalo-centrée, les prisons en Afrique sont fréquemment réduites à des images d’espaces surpeuplés, violents et délabrés, signes d’États « en crise ». Pour autant, les prisons africaines ne relèvent pas d’une seule et même histoire ; elles s’inscrivent dans différents contextes sociaux et politiques.

Cette rencontre a pour objectif de nous aider à dépasser les idées reçues sur le carcéral en Afrique, et de saisir les expériences carcérales et punitives dans leur pluralité et dans leurs dynamiques, entre histoires singulières et logiques mondiales.

Quelle est la place effective des recherches en Afrique et de l’Afrique dans les débats actuels sur la pénalité et la prison ? Quelle réalité recouvre l’expérience carcérale au quotidien ? Quels sont les enjeux de réforme ? Quelle est la place de la prison dans le champ de l’aide au développement ? Et comment est pensé l’enfermement au-delà de la prison ?

En appréhendant la prison de l’intérieur, mais aussi à partir de l’ombre qu’elle porte sur la société, ce débat aura pour ambition de donner une voix au continent pour porter un regard nouveau sur le monde carcéral en Afrique. Au-delà des idées reçues.

 

En présence de :

  • Marie Morelle, enseignante en géographie sociale et politique et en études urbaines. Elle a notamment conduit des recherches sur les politiques pénales et pénitentiaires au Cameroun. Elle a dirigé l’ANR « Economie de la peine et de la prison en Afrique » avec Frédéric Le Marcis de 2015 à 2019.
  • Bernard Bolze, militant de la condition carcérale, fondateur de l’Observatoire international des prisons en 1990. En 2015, il fonde le site web Prison Insider, site internet dédié à l’état des prisons dans le monde.
  • Yasmine Bouagga, chargée de recherche en sciences sociales au CNRS (Triangle/ ENS-Lyon). Elle a reçu en 2020 le prix de la Fondation Croix Rouge pour la Recherche.

 

Un débat animé par :

  • Méryl Recotillet, maître de conférences, UR Confluences, sciences et humanité. Elle est également directrice pédagogique, D.U Droit du climat et du développement durable. Et responsable des études pour la Licence 2 Droit à Annecy.

 

En savoir plus sur l'ouvrage L’Afrique en prisons
Sous la direction de Frédéric Le Marcis et Marie Morelle
Préface de Bernard Bolze

Depuis l’ouvrage de Florence Bernault consacré à l’histoire des prisons africaines, les sciences sociales francophones sont restées singulièrement silencieuses sur les enjeux carcéraux en Afrique. Le présent volume entend combler ce manque à partir de recherches ethnographiques – entretiens, enquêtes de terrain, consultation d’archives – conduites par une équipe pluridisciplinaire dans dix pays du continent, en Afrique francophone et anglophone : Tunisie, Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Éthiopie, Burundi, Cameroun et Afrique du Sud.

Cet ouvrage permet de rompre avec les images archétypales et lacunaires souvent véhiculées sur les prisons du continent, et propose une lecture nuancée de l’expérience carcérale articulée aux représentations de la justice. Il étudie le phénomène carcéral en Afrique dans une perspective historique autant qu’il s’intéresse aux enjeux contemporains de la réforme carcérale. Enfin, il invite à saisir l’empreinte de la prison au-delà de ses murs.

Mots clés