Agenda de l'ENS de Lyon

Scène poétique : Béatrice Brérot & Pierre Guéry

Date
mer 06 déc 2017
Horaires

à 18h30

Intervenant(s)

Béatrice Brérot

Pierre Guéry

Langue(s) des interventions

Description générale

En partenariat avec Patrick Dubost, le théâtre Kantor accueille six fois par an des soirées de poésie, reflets du dynamisme de la scène poétique rhône-alpine et plus généralement française. Cette soirée sera consacrée à Pierre Guéry et Béatrice Brérot.

Pierre Guéry

Il a étudié la musique instrumentale, l’art vocal, l’art dramatique et la danse contemporaine avant de se diplômer en lettres et en phonétique appliquée à la didactique des langues vivantes. Voyageur dans la géographie du monde et dans celle de l’intime, il se déplace sans cesse d’une discipline à l’autre pour explorer une écriture poétique que l’on pourrait qualifier de transgenre tant ses influences sont diverses. Cet espace d’expériences multiples et décloisonnées, nourri aussi bien de littérature, de théâtre, de poésie sonore que d’anthropologie, de psychanalyse et de danse butô, oriente sensiblement son approche d’une poésie scénique également marquée par ses nombreuses collaborations avec d’autres artistes (danseurs, vidéastes, comédiens, musiciens, plasticiens) et par les espaces dans lesquels elle se déploie : rues, galeries, autobus, églises, bars, théâtres, bibliothèques, scènes musicales, appartements, festivals internationaux. Ses recherches rythmiques et mélodiques sur le phrasé de la parole, son usage du cri et de la voix comme éléments essentiels d’une corpOralité du poème, son attention portée au geste et à la transmission d’énergie répercutent des thèmes récurrents – complexité de la sexualité, enfermements dans le rêve et l’illusion, maladie mentale, incarcération, assignations identitaires, séparations, deuils… Elles n’excluent ni le jeu, ni la fiction, et forment ce qu’il appelle des parloirs : entre harmonie et dissonance, une oraliture. Il développe par ailleurs, en revue ou en livre, une poésie et une prose plus littéraires, souvent liées aux rapports entre les corps humains et urbains. Il est également traducteur de poésie américaine (beat poetry et spokenword), animateur d’ateliers poétiques et metteur en scène.

  • Dernières performances créées :

Lost in translations (Festival 48 heures chrono, Friche Belle-de-Mai, Marseille, 2015 / Festival Voix Vives, Sète, 2016) My Talking Heads (Théâtre Toursky, Marseille, 2017 / ENS-Scène Poétique, Lyon, 2017)

  • Dernières publications

Alien-Nation, live à Barjols (CD, Editions Plaine page, collection Boîtes Vocales, 2008) En quel pays étrange, récit (Maelström Editions, collection Compact, 2009) HP 1999, nouvelle (Editions l’une et l’autre, 2009) Week-end avec Hellènes, nouvelle (Editions l’une et l’autre, 2010) Poéstreet, poésie (Maelström Editions, collection Compact, 2011) La Rhétorique des culs, roman (Editions l’une et l’autre, 2011) Deuil d’œil, poésie (Editions plAine page, collection Les Oublies, 2013) Psyché Extérieur Nuit_Barcelona Corpus, poésie & vidéogrammes, La Place Galerie Editions, 2014 (avec Nathalie Démaretz)

Lectures et performances dans de nombreux festivals internationaux : Teranova (France, 2005), Maelström Fiestival (Belgique, 2007 à 2017 ; Liban, 2009 ; Canada, 2009), Equivoxes (France, 2009), Poesiefestival Berlin (Allemagne, 2010), Voix Vives en Méditerranée (Sète, France, 2011, 2015 et 2016 ; Tolède, Espagne, 2014), Art Action Festival in Monza (Italie, 2012), In & Out (France, 2013), Les Eauditives (France, 2013), Poésie en Ville (Suisse, 2014), Les Inovendables (France, 2014), 48 heures chrono (France, 2015), Exquisses (France, 2015), MidiMinuit Poésie (France, 2015), Poema (France, 2016) Invité du 16è Salon du Livre Francophone de Beyrouth (Liban, 2009)

Béatrice Brérot

Elle est poète et bibliothécaire. Elle a aussi été éditrice, fondatrice de la micro fabrique de poésie laps/le suc & l'absynthe. Même si le livre tient une place importante dans sa vie, elle sait aussi s'en détacher pour essaimer la poésie sur d'autres supports comme le web, la vidéo ou la porter à voix haute, debout. Son travail convoque la réalité sensible et dynamique des signes, des lettres et des mots en explorant leurs dimensions visuelles et sonores. En se jouant des formes, Béatrice Brérot se déjoue des frontières et trace une poésie transgenre. Avec le groupe Ecrits/Studio elle réalise des poèmes sonores et elle est membre du collectif Le syndicat des poètes qui vont mourir un jour.  En bibliothèque où elle a créé et a animé Les jeux dits de la poésie pendant plusieurs années, elle coordonne des ateliers d'écriture animés par des poètes suivis de lectures, invitant à la rencontre, l'échange, l'écoute et à rendre visible la poésie d'aujourd'hui.

En savoir +: http://www.beatricebrerot.net

Bibliographie sélective splAtch !, éditions Color Gang, 2017 parce que je t’aime, lithographies de Catherine Grangier, 2016 NOUS (ne) SOMMES (pas), peintures de Aaron CLarke – collection Daniel Leuwers, 2015 Blanc comme un jeune Scythe, dessins de Scanreigh – collection Daniel Leuwers, 2014 Optophonie, dessins de Scanreigh – collection Daniel Leuwers, 2014 Les trous, fireboox – voix éditions, 2012 Et des publications en revues (Bacchanales, Ouste, L'Intranquille, Va !, La Volée, Teste).

e-poésie : dissolution / construction http://www.sucabsynthe.net/index.php?id=129

Payant ?
Entrée libre
Contact

culture@ens-lyon.fr

Mots clés
Disciplines