Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Une équipe de physiciens de l’ENS de Lyon auteur d’une des 10 avancées scientifiques majeures de l’année 2012

pw
Prix et distinction

Résumé

Physics World 14 déc. 2012

Description

Physics World est un mensuel anglais de renommée internationale créé en 1988 par the Institute of physics. Ses articles couvrent tous les champs de la physique. Chaque année, ce mensuel publie la liste des 10 avancées scientifiques majeures. Pour 2012, il a retenu une équipe du Laboratoire de Physique de l’ENS de Lyon dans le Top Ten des avancées scientifiques majeures de l’année 2012.

À l’origine de cet honneur, une publication dans Nature du 8 mars 2012. La publication avait déjà fait l’objet d’un communiqué de presse national commun ENS de Lyon / CNRS / Université Claude-Bernard Lyon1 intitulé : « Première mesure de l’énergie minimum nécessaire pour inscrire un bit informatique ».

Retour sur une année d’avancées scientifiques en physique. Evidemment, c’est le Boson de Higgs qui a fait le buzz cette année. Parmi les 9 autres avancées remarquées par PhysicsWorld citons : les fermions de Majorana, le mouvement des clusters de galaxies, le maser (le laser façon micro-onde), la communication basée sur les neutrinos et bien sûr la première mesure de l’énergie nécessaire pour inscrire un bit informatique...  Pour connaître les 10 avancées scientifiques distinguées par Physics World, le plus simple est de consulter leur site.

Réaction des auteurs : « Etre à côté du Boson de Higgs, c’est pas mal » déclare Antoine Bérut, doctorant barbu, souriant. « Landauer a écrit son article en 1961, et nous, 50 ans plus tard, nous avons réalisé l’expérience et trouvé l’effet prédit » précise Artyom Petrosyan.
Nos chercheurs ont travaillé avec une pince optique. « Le faisceau laser nous permet de piéger des particules de quelques centaines de nanomètres jusqu’à la dizaine de microns. Ce type d’instrumentation a été construit au laboratoire de physique de l’ENS de Lyon. Ensuite une caméra très rapide nous permet de visualiser le mouvement des particules ; on peut aller jusqu’à 1000 images par seconde. De façon classique : on filme une bille de silice de 2 microns de diamètre. Le traitement de données nous permet d’extraire les coordonnées des déplacements. Nous pouvons les mesurer avec grande précision et en temps réel. C’est ça qui nous a permis de réaliser l’expérience ».

Les auteurs :
Top tenIls ont travaillé ensemble et co-signé l’article qui leur a valu de figurer parmi le TopTen des avancées scientifiques 2012 (par ordre alphabétique) :
-  Artak Arakelyan, après son post-doc au labo de Phys, il est retourné à l’université de d'Erevan (Arménie)
-
Antoine Bérut, normalien ENS Lyon, promotion 2008, aujourd’hui en thèse. Il a commencé à travailler sur l’expérimentation en stage de fin de M2. Il est membre de l'équipe de Physique non linéaire, Hydrodynamique et Turbulence. 
Sergio Ciliberto Directeur de recherche CNRS, directeur adjoint délégué à la recherche de l’ENS de Lyon, et membre de l'équipe de Physique non linéaire, Hydrodynamique et Turbulence.
Artyom Petrosyan : ingénieur de recherche CNRS au labo de Physique de l’ENS de Lyon depuis 2003, dans l’équipe de Physique non linéaire, Hydrodynamique et Turbulence 


Deux physiciens allemands, qui avaient déjà réalisé plusieurs simulations numériques sur ce sujet, ont été associés à l’expérimentation : Eric Lutz de l’Université de Augsburg et Raoul Dillenschneider, de l’University of Kaiserslautern.

Une chaîne de télévision pour mieux vulgariser


PhysicsWorld, véritable référence dans le monde de la physique, s’adresse tous les physiciens : ceux qui font de la recherche fondamentale publique ou privée, comme ceux de l'industrie ou du monde académique.
Afin de rendre la physique accessible à tous, Physics World a même sa chaine de télévision de vulgarisation.
Disciplines
Mots clés