PHI-4122 : Métaphysiques précritiques: expérience et réalité

Pre-critical Metaphysics: Experience and Reality

Niveau

M1+M2

Discipline

Philosophie

ECTS

5.00

Période

1e semestre

Localisation

Site Descartes

Année

2023

Public interne (réservés aux auditeurs de licence-master et normaliens )
Content objectif

Naïves, primitives et dogmatiques : telles seraient, à en croire l’usage polémique de l’étiquette « précritique », les métaphysiques forgées dans l’ignorance ou dans le refus délibéré des acquis de la première Critique. Délimitant le champ du savoir pour faire une place à la foi, Kant signerait la fin de la croyance en un contact immédiat possible avec l’absolu. Les notions de réalité et d’expérience étant investies d’un sens nouveau, son œuvre annoncerait la fin de la métaphysique. Et pourtant, force est de constater que la métaphysique n’est pas morte après Kant. La recherche de l’absolu qui ressurgit à l’époque contemporaine dans la métaphysique de l’intuition de Bergson, prolongée par l'empirisme spéculatif de Whitehead et par le projet d’« ontologie précritique » de Simondon, invite à reconsidérer les systèmes de la tradition. Ce cours visera donc, dans un premier temps allant de Descartes à Locke, à interroger les systèmes précritiques dans leur rapport avec Kant : ne proposent-ils pas déjà un ensemble de gestes critiques, et est-ce là tout ce qu'il faut en garder ? Une incursion dans la métaphysique contemporaine s’en suivra, afin de prendre en charge le problème suivant : une métaphysique précritique est-elle encore possible ?