Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Retour sur la cérémonie DHC du Pr Ingrid Daubechies

Visuel cérémonie DHC de Ingrid Debauchies
Actualité / Reportage

Résumé

Cérémonie de Doctorat Honoris Causa du 15 mars 2018

Description

Si les recherches d'Ingrid Daubechies ont permis un rapprochement entre les mathématiques, la physique et l'ingénierie informatique, cette diversité de disciplines se reflétait également dans le public de cette cérémonie du 15 mars 2018. Les chercheurs de l'ENS de Lyon – du laboratoire de physique, de l'unité de mathématiques pures et appliquées et du laboratoire de l'informatique du parallélisme – ainsi que des chercheurs d'autres institutions étaient présents, nombreux, pour célébrer leur collègue.

L’École normale supérieure de Lyon a ainsi eu l’honneur de remettre les insignes de Docteur Honoris Causa à Ingrid Daubechies, professeure de mathématiques à l’Université Duke en Caroline du Nord aux États-Unis.

DHC d'Ingrid Daubechies

De gauche à droite : Marie-Danièle Campion, Rectrice ; Patrick Flandrin ; Ingrid Daubechies ; Jean-François Pinton, président de l'ENS de Lyon.        Photo Vincent Brault – ENS Média©

Jean-François Pinton, président de l'ENS de Lyon, animait la cérémonie à laquelle participait également Marie-Danièle Campion – Rectrice de l'académie de Lyon, rectrice de la région Rhône Auvergne et chancelière des Universités – qui a prononcé l'allocution de clôture.

Jean-François Pinton a souligné le caractère remarquable de la carrière d’Ingrid Daubechies : "La cérémonie de ce soir va nous permettre de remettre le plus haut diplôme français à un enseignante-chercheuse qui a été la première femme élue professeur de mathématiques à l'université de Princeton, la première femme à obtenir le prix de mathématiques de l'Académie des sciences américaine et la première femme présidente de l'Union mathématique internationale. En acceptant cette distinction, Ingrid Daubechies nous honore en retour. Qu’elle en soit ici chaleureusement remerciée." Marie-Danièle Campion a, quant à elle, insisté sur "une carrière exemplaire pour les jeunes femmes..." ainsi qu’une "œuvre [...] loin d’être achevée".

C'est le professeur Patrick Flandrin – directeur de recherche CNRS au laboratoire de physique de l'ENS de Lyon mais également membre de l’Académie des science – qui a prononcé l'éloge du professeur Ingrid Daubechies avec qui il entretient des liens scientifiques depuis plus de trente ans. Il a repris, en guise d’introduction, une phrase – prononcée en 2010 à l’occasion la remise de la médaille de l’Académie des sciences américaine à Ingrid Daubechies – qui décrit parfaitement le travail d’Ingrid, une recherche fondamentale avec des retombées pratiques : "For fundamental discoveries on wavelets and wavelet expansions, and for her role in making wavelet methods a practical basic tool of applied mathematics".

La cérémonie a également été l'occasion d'entendre Mao Hayakawa – étudiante au Conservatoire national musique et danse de Lyon (CNSMD) : la jeune pianiste japonaise a interprété pendant la cérémonie un morceau de musique classique – 20e prélude et fugue en la mineur de Jean-Sébastien Bach – et un morceau de musique contemporaine  – Dream Images de George Crumb. Les deux compositeurs choisis ont la particularité d’allier leur musique aux mathématiques. Bach a élaboré sa musique sur une science consommée des nombres et des proportions tandis que Crumb annotait ses partitions avec un soin allant parfois jusqu'au maniérisme graphique.

Tous les professeurs en toge
Clôture de la cérémonie

 

Revoir la cérémonie du 15 mars 2018

L'ENS de Lyon a eu l’honneur de remettre les insignes de Docteur Honoris Causa à Ingrid Daubechies, professeure de mathématiques à l’Université Duke en Caroline du Nord aux États-Unis.

Vidéo

Ré-écouter la cérémonie :

Collection
Disciplines
Mots clés