Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Le démonstratif en français : étude de sémantique grammaticale diachronique (9ème-15ème siècles)

Image absente
Publication

Résumé

Français médiéval

Description

 

Les démonstratifs font partie des catégories grammaticales qui évoluent le plus dans les langues du monde. C'est particulièrement vrai en français, où ils connaissent une série de changements affectant tous les niveaux linguistiques (morphologie, morphosyntaxe et sémantique). Des origines du français à aujourd'hui, le système des démonstratifs s'est complètement réorganisé. Il s'est structuré autour de deux paradigmes morphosyntaxiques opposés (les pronoms et les déterminants) et s'est partiellement vidé de sa sémantique première.
Cet ouvrage de 362 pages, publié chez Peeters Publishers (belgique) porte sur l'évolution sémantique des démonstratifs en français. Il est centré sur la période médiévale (IXe-XVe Siècle) et montre par quelles étapes la valeur personnelle héritée du latin laisse place à une valeur plus abstraite, qui distingue les démonstratifs du français de ceux de la majorité des autres langues (romanes ou non). On y insiste sur la dimension pragmatique et cognitive de cette évolution et on s'est fondé sur la méthodologie de corpus.
Le démonstratif en français : étude de sémantique grammaticale diachronique (9e-15e siècles) s'adresse aux linguistes, enseignants-chercheurs et étudiants, qui sont spécialistes de la linguistique diachronique et du changement sémantique, mais aussi à tous ceux qui s'intéressent à la sémantique référentielle, aux processus anaphoriques et déictiques, et aux évolutions typologiques qui marquent l'histoire du français.
L'auteure : Céline Guillot-Barbance, chercheuse à l'IHRIM, est MCF HDR à l'ENS de Lyon. Elle est responsable de la Base de français médiéval

Disciplines
Mots clés