Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Les larves en cavale : les neurones qui orchestrent les mouvements chez la Drosophile dans la ligne de mire

GAB
Publication

Résumé

Publication de l'IGFL dans Nature Communications le 22 octobre 2019.

Description

Les larves de Drosophila passent la majeure partie de leur courte vie à se rassasier de fruits en fermentation. Pendant leur 'temps libre' ces animaux intrigants connaissent également des phases d'exercices physiques intenses. Elles sont capables d’un nombre impressionnant de comportements locomoteurs complexes, tels que ramper à différentes vitesses, crapahuter en arrière, effectuer des virages serrés et même hocher la tête. Elles peuvent également marquer de courtes pauses, se recroqueviller, se plier, creuser pour s’enfouir et même rouler sur elles-mêmes.

En tirant parti des techniques neurogénétiques sophistiquées dont nous disposons chez cet animal modèle, nous identifions des neurones situés dans la corde nerveuse ventrale qui chorégraphient ces manœuvres sophistiquées et ces pirouettes et qui contrôlent la vitesse de locomotion.

Strandbeest

Source : A GABAergic Maf-expressing interneuron subset regulates the speed of locomotion in Drosophila. H. Babski, T. Jovanic, C. Surel, S. Yoshikawa, M. F Zwart, J. Valmier, J. B. Thomas, J. Enriquez, P. Carroll & A. Garcès. Nature Communications volume 10, Article number: 4796 (2019)

Disciplines
Mots clés