Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Nos chercheurs publient - fin 2017 / début 2018

Visuel des couvertures des ouvrages de l'article
Actualité

Résumé

Dix chercheurs de l'École normale supérieure de Lyon font leur "rentrée littéraire" : Physique, éducation, sociologie des réseaux, etc. Une diversité des sujets représentative de l'École.

Description

 Couverture de l'ouvrage Vonnas 12 juin 1944Vonnas 12 juin 1944, « La folle entreprise » aux Éditions Edilivre.
de Geoges Bohas, professeur émérite à l’École normale supérieure de Lyon.

À l’annonce du débarquement en Normandie, le 6 juin 1944, les résistants s’agitent dans le bourg de Vonnas, dressent des barricades dans les rues, font creuser une tranchée « pour arrêter la retraite de l’armée allemande », arrêtent des « suspects de collaboration ». Le 12 juin 1944, le garde champêtre, sur l’ordre de l’instituteur Michaud, parcourt les rues en proclamant l’établissement de la IVe République. La riposte allemande ne se fait pas attendre, ce 12 juin même les troupes allemandes arrivent par le Nord et déferlent sur le village, semant la terreur. Les résistants prennent la fuite, laissant la population désemparée. Georges Bohas reconstitue le déroulement de ces « actes de bravade inopportuns et inutiles » qui causèrent le massacre d’une douzaine de personnes.

 

Couverture de l'ouvrage L'autonomie de l'établissementL'autonomie de l'établissement, avec ou contre les enseignants ?, ENS éditions, paru le 5 décembre 2017
Sous la direction d'Hélène Buisson-Fenet et Olivier Rey

L'autonomie des établissements scolaires est devenue un thème récurrent des débats éducatifs.Plutôt que de s'en tenir à des controverses générales, il a été choisi dans cet ouvrage d’une part de mobiliser la littérature internationale et des études de situations dans d’autres pays, et d’autre part d’aborder une expérience précise d’autonomie pédagogique dans un collège français.En confrontant ces analyses et ces témoignages, ce quatrième Entretien Ferdinand Buisson propose des pistes opérationnelles pour favoriser les interactions entre recherches universitaires et pratiques professionnelles sur cette question sensible.

 

Couverture de l'ouvrage Le Mai 68 des écrivainsLe mai 68 des écrivains : crise politique et avant-gardes littéraires, Éditions du CNRS, paru le 11 janvier 2018
de Boris Gobille, MCF de science politique à l'ENS de Lyon, EC au laboratoire Triangle

Mai-Juin 68 : la contestation saisit des pans entiers de la société française, des lycéens aux étudiants, des ouvriers aux employés, des cadres aux acteurs de la culture. Facultés, usines, institutions occupées se transforment en une immense scène où tout est passé au crible de la critique : exploitation, aliénation, gaullisme, normes sociales, hiérarchies, domination, autorité. Cette gigantesque prise de parole est marquée par une créativité inédite. (...)
C’est à ces avant-gardes littéraires qu’est consacrée l’étude de Boris Gobille. Durant ces semaines de fièvre, elles descendent dans la rue, multiplient les prises de position publiques, forment des collectifs et expérimentent de nouvelles articulations entre écriture et « révolution »… Autant d’enjeux explorés dans cet ouvrage qui revisite la question de l’engagement de la littérature et de la responsabilité des écrivains face aux événements politiques de leur temps. (...)

 

Couverture de l'ouvrage Pourquoi la société ne se laiss pas mettre en équationPourquoi la société ne se laisse pas mettre en équations, Seuil Science Ouverte, à paraître le 15 mars 2018
Pablo Jensen, DR CNRS au laboratoire de Physique de l'ENS de Lyon

Croissance économique, classements des lycées, publicités sur le Web: de plus en plus, nos actions sont mises en chiffres, en équations, pour aiguiller ou prédire nos comportements. Les big data, ces abondantes traces numériques que nous produisons constamment, nous permettront-elles de créer une nouvelle science de la société, aussi performante que les sciences de la nature? Peut-on s’inspirer des techniques de modélisation mathématique et de simulation informatique élaborées dans les sciences naturelles pour comprendre enfin la société et l'améliorer?
Une analyse de cette perspective s’avère urgente à l’aube de la révolution numérique. Grâce à sa double compétence de chercheur en physique et en sciences sociales, l’auteur peut décortiquer de nombreux cas concrets de quantification de nos activités, en les comparant aux mathématisations réussies de la physique. Il peut alors replacer ces exemples dans une perspective théorique générale, en expliquant les réussites, les échecs et les conséquences politiques de la mise en équations du monde.

 

Couverture de l'ouvrage Bursty Human DynamicsBursty Human Dynamics, Springer editions, paru en 2018
Márton Karsai, MCF à l'ENS de Lyon (LIP, IXXI, Inria, équipe Dante), LIPHang-Hyun Jo, Kimmo Kaski

The first monograph dedicated to bursty activity patterns in human dynamics. This book provides a comprehensive overview on emergent bursty patterns in the dynamics of human behaviour. It presents common and alternative understanding of the investigated phenomena, and points out open questions worthy of further investigations.

 

 

 

Couverture de l'ouvrage L'interprétation sociologique des rêvesL’interprétation sociologique des rêves, éditions la Découverte, paru le 4 janvier 2018
de Bernard Lahire, directeur-adjoint du Centre Max Weber

Le rêve peut-il être appréhendé par les sciences sociales ? Objet devenu indissociable de la psychanalyse, étudié par la psychologie et les neurosciences, il était jusqu’à ce jour largement ignoré des sociologues. Certes, quelques chercheurs ont pu s’interroger sur la manière dont le rêve a été perçu selon les époques et les milieux. Mais ce que propose Bernard Lahire ici, c’est d’entrer dans la logique même de sa fabrication et de relier les rêves aux expériences que les individus ont vécues dans le monde social. L’ambition de cet ouvrage, inédit en sociologie, est d’élaborer une théorie générale de l’expression onirique. En partant des acquis du modèle d’interprétation proposé par Freud, Bernard Lahire s’efforce d’en corriger les faiblesses, les manques et les erreurs, en tirant parti des nombreuses avancées scientifiques accomplies depuis L’Interprétation du rêve.
À l’issue de cette recherche, le rêve apparaît, à l’opposé de ce que croyait Freud, comme l’espace de jeu symbolique le plus complètement délivré de toutes les sortes de censure, tant formelles que morales. La communication de soi à soi dans laquelle s’exprime le rêve fait de lui le plus intime des journaux intimes. Il livre, à qui veut s’y intéresser, des éléments de compréhension profonde et subtile de ce que nous sommes. Son étude permet de voir frontalement ce qui nous travaille obscurément, et de comprendre ce qui pense en nous à l’insu de notre volonté. Cette théorie de l’expression onirique contribue aussi à la transformation de la sociologie en lui donnant de nouvelles ambitions. Si le rêve fait son entrée dans la grande maison des sciences sociales, ce n’est pas pour laisser le lieu en l’état, mais pour en déranger les habitudes et en agencer autrement l’espace.

 

Couverture de l'ouvrae Aitia Regards sur la culture héllénistiqueAitia. Regards sur la culture hellénistique au XXIe siècle, n°7-2/2017 [revue en ligne]
Études sur le De elementis de Galien
Sous la direction de Gweltaz Guyomarc'h et Stéphane Marchand

Les études rassemblées ici ont pour objet le traité Sur les éléments selon Hippocrate, que Galien (129 - ca. 216) a probablement rédigé aux alentours de 169, durant son second séjour à Rome. Les sept contributions de ce volume s’attachent aux divers aspects du traité – physiques, médicaux, philologiques ou plus philosophiques –, démontrant à nouveau, si besoin en était, la nécessité d’aborder l’œuvre du Médecin de Pergame depuis différentes perspectives.

 

Couverture de l'ouvrage Raconter d'autres partages"Raconter d'autres partages", ENS éditions, paru le 1er novembre 2017
Littérature, anthropologie et histoire culturelle. Mélanges offerts à Nicole Jacques-Lefèvre
Sous la direction de Christophe Martin

Avec la collaboration de Jean-Christophe Abramovici, Michèle Rosellini et Yannick Séîté
"Raconter d'autres partages" : c'est ainsi que Michel Foucault invitait naguère à "braquer le projecteur" sur les "silences de l'Histoire". C’est bien de cette "histoire des limites" que relève le travail de Nicole Jacques-Lefèvre, figure majeure de l’enseignement et de la recherche littéraires à l’ENS Fontenay-Saint-Cloud. Réunissant des contributions signées de ses anciens élèves, ce volume souhaite témoigner du rayonnement de son enseignement et de la valeur séminale de ses travaux, de son approche réellement interdisciplinaire des textes et de son intérêt pour les marges incertaines et les frontières indécises

 

Couverture de l'ouvrage La reconnaissance avant la reconnaissanceLa reconnaissance avant la reconnaissance, ENS éditions, paru le 13 décembre 2017
Archéologie d'une problématique moderne
Sous la direction de Francesco Toto, Théophile Pénigaud et Emmanuel Renault

La plupart des études d'histoire de la philosophie ayant pris pour thème la reconnaissance ont porté sur une séquence historique qui commence avec Fichte et Hegel. Mais qu’en est-il de la problématique de la construction ou de la confirmation de l’image de soi par autrui avant les auteurs qui en ont fait un objet explicite de réflexion ou en ont proposé des modèles ?

 

 

Couverture de l'ouvrage Fake NewsA Field Guide to “Fake News” and Other Information Disorders, Public Data Lab, paru en 2018
Ouvrage collectif coordonné par Liliana Bounegru, Jonathan Gray, Michele Mauri et Tommaso Venturini, CR à l'ENS de Lyon (IXXI)

This guide explores the use of digital methods to study false viral news, political memes, trolling practices and their social life online. It responds to an increasing demand for understanding the interplay between digital platforms, misleading information, propaganda and viral content practices, and their influence on politics and public life in democratic societies. It is a project of the Public Data Lab with support from First Draft.

 

 

Collection
Disciplines
Mots clés