Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Retour sur la cérémonie DHC du Pr Joseph E. Stiglitz

Stiglitz
Actualité

Résumé

Cérémonie de Doctorat Honoris Causa du 5 novembre 2019.

Description

La cérémonie du 5 novembre 2019 s'est déroulée dans le cadre des Journées de l'économie (Jéco). L’École normale supérieure de Lyon a ainsi eu l’honneur de remettre les insignes de Docteur Honoris Causa à Joseph E. Stiglitz, économiste américain, professeur à l’Université Columbia, et lauréat 2001 du prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel.

Jean-François Pinton, président de l'ENS de Lyon, animait la cérémonie. Il a souligné le caractère remarquable de la carrière de Joseph E. Stiglitz dont  les travaux fondateurs sur la prise en compte des effets de l’asymétrie d'information sur l’ensemble des marchés ont révolutionné l’analyse micro-économique et plus largement l’économie dans son ensemble.

C'est le professeur en économie à l’ENS de Lyon, Laurent Simula, qui a prononcé l'éloge de Joseph E. Stiglitz. À l’ENS de Lyon, les chercheurs en économie portent une attention particulière à l’étude des politiques publiques et des liens entre économie et démocratie. Leurs recherches ont très tôt été influencées par les travaux du professeur Stiglitz. Ce lien fort perdure à travers les enseignements de l’ENS de Lyon en pré-master, en master Advanced Economics et en doctorat. Les étudiants s’intéressent en effet tout particulièrement à l’analyse des politiques publiques dans les pays développés et en développement, et s’interrogent sur la meilleure façon de les réformer.

Les professeurs en toge
Joseph E. Stiglitz entouré de professeurs de l'ENS de Lyon © Vincent Blault / ENS média

La cérémonie a également été l'occasion d'entendre Luce Perret – étudiante au Conservatoire national musique et danse de Lyon (CNSMD) : la jeune trompettiste a interprété pendant la cérémonie un morceau de musique classique – Aida, Acte 2, Marche des trompettes, de Giuseppe Verdi – et un morceau de musique contemporaine – Gigue from suite n°1 for unaccompanied Cello, une étude de Bach adaptée pour trompette par Michael J. Gisondi.

Joseph E. Stiglitz a conclu avec une conférence intitulée Au-delà du néo-libéralisme : la nécessité d’un nouveau paradigme. L'amphithéâtre Mérieux, qui compte 530 places, était complet. L'audience était composée de professionnels, d'étudiants en économie mais également du grand public.

Retransmission de la conférence de Joseph E. Stiglitz : Au-delà du néo-libéralisme : la nécessité d’un nouveau paradigme.

Joseph E. Stiglitz : La transition c'est maintenant.

Collection
Disciplines
Mots clés