Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

La toutoute première fleur

Pétales ou tépales ?
Actualité / Reportage
Collection
Résumé

A quoi ressemblait la (presque) toutoute première fleur, si ingénue qu'elle ignorait encore qu'elle en était une ?

Description

Charlie Scutt - chercheur en biologie au laboratoire Reproduction et développement des plantes (RDP) du CNRS/ ENS de Lyon /INRA /UCBL - explique les aspects de son travail dans une courte vidéo de vulgarisation scientifique réalisée par Valentine Delattre de Science de Comptoir. Apparues il y a 160 millions d’années en pleine forêt tropicale humide, comment les plantes à fleurs ont-elles évolué ?

Charlie Scutt ajoute également : Nous étudions les modifications génétiques qui ont provoqué au cours de l’évolution la fermeture d’un organe de type "feuille" autour des ovules pour former le carpelle, l’organe femelle reproducteur des plantes à fleurs. Pour cela, nous comparons les plantes à fleurs avec leur groupe frère les gymnospermes (cycades, conifères, Ginkgo, etc), qui elles possèdent des ovules nus. Nous travaillons sur des plantes modèles établies comme Arabidopsispour le grand nombre d’outils génétiques à disposition, mais aussi sur des plantes à fleurs qui ont divergé très tôt au cours de l’évolution comme Amborella trichopoda, plante endémique de la Nouvelle-Calédonie, qui est l’espèce sœur du reste des plantes à fleurs. Une compréhension de l’origine du carpelle sera très importante pour mieux comprendre l’origine des plantes à fleurs. En effet, ces dernières ont évolué très rapidement à partir d’un ancêtre complètement inconnu- un événement qualifié par Charles Darwin de "mystère abominable".

 

 

Disciplines
Mots clés