Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Vagabondages aux jardins de l'ENS de Lyon

Visuel des Rendez-vous aux jardins 2015
Reportage
Collection

Résumé

500 personnes ont apprécié le Juste jardin de l'ENS de Lyon

Description

La chaleur était au rendez-vous pour cette 13e édition des Rendez-vous aux jardins. L'ENS de Lyon proposait les 4, 5 et 6 juin de vagabonder dans les jardins de l'ENS de Lyon, 500 personnes ont répondu à cette invitation. La première de ces trois journées était réservée aux personnels de l'École, le 5 au public scolaire et enfin le 6 au grand public. Cette année l'école proposait des parcours libres, ou buissonniers, des Tableaux rouges, des expositions, une pièce de théâtre, deux conférences, des ateliers...

Le 5, c'est donc l'équipe Acces de l'IFÉ, emmenée par Sabine Lavorel, qui avait imaginé et mis en place les cinq "parcours buissonniers".

  • Explorons la mare ! Atelier découverte de la faune et de la flore de la mare
  • De la vie dans la prairie : Atelier découverte de la faune et de la flore de la mare
  • Air et météo : Découverte de la station météo du jardin de l’ENS et réalisation en salle et / ou dans le jardin d’activités autour de la thématique de l’air. Le choix des ateliers réalisé dans le temps imparti est donné à l’animateur en fonction du niveau des élèves.
  • Arts et Forme Jardin : Jeu d’association entre une image / croquis et plante in vivo
  • De la vie dans le compost : Découverte de la vie du compost et d[legende-image]1332154760261[/legende-image]u rôle des êtres vivants dans la décomposition de la litière.

Babeth était de la partie pour attraper les grenouilles ! et Sabine de l'équipe Acces pour expliquer aux collégiens que les grenouilles ont des poumons. Sinon pourquoi remonteraient elles à la surface ? La pièce Doña Rosita a affiché complet les deux jours malgré la chaleur ! Un beau succés pour cette pièce qui sera présentée lors du festival off d'Avignon. L'atelier des friches a lui aussi suscité beaucoup d'intérêt. Zoé a rempli ses ateliers. Les participants la suivaient "religieusement" pour apprendre à reconnaître une plante ou fabriquer une huile de soin.

Pendant ce temps, Joël Scholtes et Olivier Hamant (laboratoire RDP) proposaient une conférence à deux voix dans [legende-image]1332154760247[/legende-image]le bâtiment Buisson. Une sélection des oeuvres d'Armand Scholtès (peintre/plasticien) était exposée et commentée par Joël Scholtès qui s'intéressait plus particulièrement au thème de la promenade. L’ensemble de l'œuvre de son père résulte des observations de la nature (par ex. dessins de feuilles  d’automne sur les arbres qui s’accrochent à la vie). Olivier Hamant (laboratoire RDP, ENS de Lyon) proposait un regard scientifique sur ces mêmes œuvres en développant certaines analogies entre art, physique et biologie.

Les parcours libres proposaient à la fois de découvir les oeuvres dispersées dans le jardin (les tableaux rouges créés par Céline Dodelin, le parcours insectes ou l'arbre à souhaits proposés par les collégiens de Pierre Valdo, l'exposition Matière d'Air de l'Ecole Saint Exupéry, le parcours fruits et fleurs proposé par le collège Paul Eluard), mais aussi le parcours du jardinier élaboré par le jardinier de l'École, Baptiste Poncet et le parcours Biodiversité conçu par Jean-Pierre Moussus, enseignant de l'École. [legende-image]1332154760263[/legende-image]Enfin, les visiteurs n'ont pas manqué de profiter des explications de Medhi, membre de l'équipe des jardiniers. Petits et grands ont vagabondé dans le jardin conçu par Gilles Clément, l'ont découvert avec un autre regard...

Pour clore cette belle journée, Francis Hallé, botaniste, accompagné de Dominique Padirac, nous proposait une conférence intitulée "Pourquoi les plantes nous font-elles tant de bien". [legende-image]1332154760265[/legende-image]Plus de cent personnes étaient venues écouter cette conférence sur les plantes. On ne présente plus Francis Hallé, spécialiste de l'écologie des forêts tropicales. Utilisant des citations littéraires mais aussi des exemples concrets, le botaniste a rappelé au public la place primordiale des plantes... Parmi ces exemples, le rôle des arbres pour la purification de l'air : l'arbre est une usine d'épuration gratuite ! Mais aussi, leur rôle pour faire baisser les [legende-image]1332154760252[/legende-image]accidents au bord des routes (d'après nos voisins anglais et contrairement à ce que pensent les français), l'ionisation de l'air et le bien-être qui en découle. En effet, les ions négatifs sont produits par les forêts, surtout de Pins, et ils ont un effet euphorisant sur l'être humain.

Francis Hallé a d'ailleurs lancé un appel aux physiciens de l'ENS de Lyon :  Comment les arbres à aiguilles émettent-ils ces ions négatifs ? Et comment ces ions agissent-ils sur nous ? Enfin avant de répondre aux nombreuses questions du public, le botaniste citait Voltaire, déjà vieux, retiré à Ferney et qui écrivait à ses amis parisiens : « Je ne m'occupe plus qu'à planter des arbres. Je sais que je suis trop vieux pour pouvoir jamais profiter de leur ombre, mais je ne connais pas de meilleur moyen de prendre soin de l'avenir. »

Une belle façon de clore cette journée consacrée aux jardins !

Mots clés