Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Journée d'étude : La question de la preuve dans les recherches didactiques : comparer les approches, prouver par comparaison

Dates
Du mer 16 oct 2019 au jeu 17 oct 2019
Horaires

Mercredi 16 octobre : 14h - 17h

Jeudi 17 octobre : 9h - 16h

Intervenant(s)
  • Gérard Sensevy (CREAD, Univ. de Rennes 2)
  • André Tricot (CLLE, Univ. de Toulouse)
  • Frédéric Saussez (CRIFE, Univ. de Sherbrooke)
  • Marie-Toullec-Théry (CREN, Univ. de Nantes) 
  • Céline Piquée (CREAD, Univ. de Rennes 2)
  • Pascal Bressoux (LaRAC, Univ. Grenoble Alpes) 
  • Sylvain Doussot (CREN, Univ. de Nantes)
  • Catherine Delarue-Breton (CIRCEFT-ESCOL, Univ. Paris Est Créteil)
Langue(s) des interventions

Description générale

3e Journée d’étude proposée par l’ARCD (Association pour des recherches comparatives en didactique) et la revue Éducation & Didactique.

La question de la valeur des recherches en éducation et sur l’enseignement et l’apprentissage en particulier met en tension le monde de la recherche avec le monde des praticiens et le monde politique.

D’un côté, les discours professionnels et politiques tendent à se référer de plus en plus aux résultats des recherches pour se justifier; les "innovations" pédagogiques et les succès éditoriaux de certaines d’entre elles s’appuient parfois explicitement sur "la science" ; les crédits de recherche sont de plus en plus soumis à appels à projets évalués dans un certain cadre (Saussez & Lessard, 2009).

D’un autre côté, les chercheurs étudient les changements, menés sur le terrain, par les acteurs de l’éducation et/ou opérés par les décisions politiques, selon des modalités variées qui n’engagent pas les mêmes types de preuves (mises au jour via des méthodologies compréhensives très qualitatives ou via des méthodologies quantitatives ou encore via des protocoles expérimentaux randomisés) ni les mêmes types de résultats. Leurs recherches conduisent parfois également à induire de nouvelles possibilités d’actions éducatives.

La question de la valeur scientifique, de la robustesse des recherches se pose donc de façon aiguë, et le comparatisme en didactique a un double rôle à jouer dans ce questionnement. Il peut guider la comparaison des approches des recherches menées par les didacticiens du point de vue de la preuve construite. Il peut également constituer une des modalités de la preuve en didactique.

Cette troisième journée ARCD et Éducation & Didactique souhaite questionner les différentes approches pour produire des résultats probants scientifiquement. Elle le fera dans la continuité des rencontres précédentes, et notamment de la deuxième journée, en allant voir du côté des autres sciences de l’homme et de la société afin d’engager des comparaisons susceptibles d’éclairer les choix épistémo-méthodologiques des recherches en didactiques et des recherches comparatistes en didactique.

La journée s’inscrit dans un débat ouvert par la revue Éducation & Didactique dans un récent dossier intitulé Pratiques fondées sur la preuve, preuves fondées sur la pratique ? autour d’un texte d’Anthony S. Bryk (à partir du vol. 11, n°2, 2017), en libre accès en ligne.

Gratuit
Réservé à
Chercheurs / Enseignants
Chercheurs / Enseignants de l'ENS de Lyon
Etudiants
Etudiants de l'ENS de Lyon
Mots clés
Disciplines