Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Caractérisation fonctionnelle de TCTP et CSN4 dans la régulation de la progression du cycle cellulaire et de la croissance mitotique chez Arabidopsis thaliana

Date
ven 13 nov 2020
Horaires

13h30

Intervenant(s)

Soutenance de Mme Garance PONTIER sous la Direction de M. Mohammed Bendahmane

Langue(s) des interventions

Description générale

Chez les plantes comme chez les animaux, la taille des organes est une caractéristique cruciale dépendant de différents processus que sont la prolifération, la croissance, la différentiation et la mort cellulaires. Ces processus sont très précisément contrôlés et beaucoup de leurs régulateurs clefs sont fortement conservés chez les eucaryotes. Parmi eux, TRANSLATIONNALLY CONTROLLED TUMOR PROTEIN (TCTP), une protéine régulée lors de sa traduction, est connue pour jouer un rôle essentiel dans le développement des organes. Ma thèse vise à préciser la voie d'action de TCTP sur la progression du cycle cellulaire chez Arabidopsis thaliana. 
CSN4, une sous-unité du complexe CONSTITUTIVE PHOTOMORPHOGENESIS 9 SIGNALOSOME (CSN), a été identifiée comme interacteur de TCTP. Le complexe CSN régule l'activité, l'assemblage et la stabilité des complexes CULLIN-RING UBIQUITIN LIGASES (CRL), une classe majeure d'E3-ubiquitine ligases. Les CRL sont donc impliqués dans la dégradation par la voie Ubiquitine/protéasome de nombreux substrats dont des régulateurs clefs du cycle cellulaire.
J'ai tout d'abord caractérisé l'interaction physique entre AtTCTP et AtCSN4 et montré que celle-ci se fait en dehors du complexe CSN. J'ai ensuite caractérisé l'existence, chez les mutants csn4, d'un délai embryonnaire semblable, bien que nettement moins important, à celui observé chez les mutants tctp.  Enfin, j'ai mis en évidence que des défauts d'expression de régulateurs clefs du cycle cellulaire : uniquement chez des régulateurs de la transition G1/S (CYCD7;1 et KRP6) pour les mutants tctp et beaucoup plus variés chez les mutants csn4. J'ai également mené une étude protéomique globale montrant un enrichissement de protéines impliquées notamment dans la traduction à la fois parmi celles surexprimées chez tctp et celles sous-exprimées chez csn4.  
Les travaux durant ma thèse apportent de nouvelles connaissances sur les mécanismes par lesquels TCTP régule la transition G1/S du cycle cellulaire en association avec CSN4 et ouvrent sur de nouvelles questions et perspectives notamment sur l'implication de régulateurs clefs du cycle comme CYCD7;1 et KRP6 ou le lien avec la régulation de la traduction des protéines.

Gratuit
Mots clés
Disciplines