Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Conférence « La réception de l’Iliade d’Homère de l’antiquité à nos jours »

Date
mer 25 mar 2019
Horaires

9h à 17h

Langue(s) des interventions

Description générale

Les conférences de la journée doctorale sont ouvertes au public (accès libre sans réservation).

Durant la plus grande partie de son histoire, l’Occident a donné à l’épopée homérique le statut d’œuvre canonique : l’Antiquité en a fait l’un des fondamentaux de la formation scolaire. Redécouvert en Europe à partir de la fin du XIVe siècle, Homère devint le passage obligé de la formation aux humanités, et l’est resté jusqu’à aujourd’hui. Une telle permanence dans le temps et l’espace a donné lieu à une multitude d’interprétations et d’appropriations : chaque époque a eu « son Homère ». Les éditions et traductions successives de l’Iliade et de l’Odyssée en donnent un témoignage éclatant. Elles reposent sur une véritable science homérique qui voit le jour à l’époque alexandrine. Ce travail d’interprétation n’a cependant pas été le fait des seuls érudits : l’œuvre de nombreux écrivains, dramaturges, poètes ou romanciers à l’instar de Giraudoux ou, plus récemment, d’Alessandro Baricco pour n’en citer que quelques-uns, portent la trace d’une réception particulière de l’œuvre homérique. L’Iliade et l’Odyssée ont été également une source d’inspiration inépuisable pour les Arts, qu’il s’agisse des arts plastiques, musicaux ou du cinéma.

 

Programme

8h45-9h15  : Accueil des intervenants et ouverture de la journée

9h15-10h45 : L’Iliade et les modernités  (1)
« L’Iliade : modèle ou contre-modèle de Sylvie Germain dans Le Livre de Nuits et L’Enfant Méduse ? », Marine Achard-Martino (CELEC, HISOMA)
« Diomède, Canobe et Palamède : fragments d'une Iliade réinventée dans les Amours de Christofle de Beaujeu (1589). » : Ugo Pais (IRHIM)
« L’Iliade en scène », Anaïs Tillier, (Litt&Arts)

PAUSE

11h-12h : L’Iliade et les modernités (2)
« Célébrer l’homme plutôt que le héros : poétiques romanesques de l’ordinaire dans Ransom de David Malouf et The Song of Achilles de Madeline Miller. », Elodie Coutier (CRLC)
« De l’Hélène homérique à l’Hélène ritsienne, l’accession à la quatrième dimension ? » : Madeleine Séguier (CRLC)

13h30-15h : L’Iliade et Antiquité, le monde grec
« L’inspiration homérique dans la création lexicale de Pindare. » : Alexandra Kosak (HISOMA)
« Dionysiaques 35.21-78 : nécrophilie, voyeurisme et armes paradoxales, une réécriture de l’épisode d’Achille et Penthésilée chez Nonnos de Panopolis. (V° s. ap. J.-C.) » : Halima Benchikh-Lehocine (HISOMA)
« Les papyrus de l'Iliade au coeur d'un nouveau projet de paléographie numérique. » : Isabelle Marthot-Santaniello (Universität Basel)

PAUSE

15h15-16h45 : L’Iliade et l’Antiquité, le monde latin
« Achilles cognominatus est: un Romain homérique dans les Faits et dits mémorables (Val. Max. 3.2.21) », Simon Cahanier (HISOMA)
« Cicéron lecteur d’Homère : Sur quelques citations d’Homère dans les œuvres cicéroniennes », Sarah Gaucher (HISOMA)
« La figure d’Achille dans les Histoires de Quinte-Curce : modalités et enjeux d’un exemplum mythique dans un discours sur le pouvoir monarchique », Claire Pérez (HISOMA)

16h50-17h20 : « Homère à Byzance », Jérôme Bastick

 

Gratuit
Mots clés