Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Identification and characterization of the mechanical role of germline growth in Drosophila melanogaster epithelial morphogenesis

Date
lun 28 jan 2019
Horaires

14h00

Intervenant(s)

Soutenance de thèse de Mme Laurie-Anne LAMIRE du LBMC sous la direction de Mme Murial GRAMMONT

Langue(s) des interventions

Description générale

La morphogenèse épithéliale est essentielle à la formation des organes. J'utilise le follicule ovarien de Drosophila comme modèle d'étude de l’aplatissement des cellules. Un follicule est composé de cellules germinales en croissance entourées d'une monocouche de cellules épithéliales cuboïdes. À un stade de développement spécifique, une part de ces cellules s'aplatit en suivant une vague régulée. Cet aplatissement est en partie contrôlé par un gradient de pression provenant des cellules germinales. Toutes les cellules germinales sont connectées via des ponts cytoplasmiques.
Cette thèse étudie les mécanismes conduisant à la génération du gradient de pression, et à la modulation moléculaire induite par cette force mécanique pour permettre l'aplatissement. J'ai montré que le nombre et le diamètre des ponts cytoplasmiques influaient sur la pression. En utilisant des reconstructions tridimensionnelles de follicules, nous nous intéressons au rôle de la croissance différentielle des cellules nourricières en mesurant le changement de volume des cellules germinales lors de l'aplatissement des cellules. Enfin, nous cherchons le mécanisme moléculaire conduisant à l’aplatissement des cellules et influencé par un stimulus mécanique à partir de la pression germinale, en proposant un rôle de la voie Hippo dans ce processus.
En conclusion, nous proposons que la croissance des cellules germinales influe de manière mécanique et génétique sur les cellules épithéliales pour permettre l’élongation, et donc l'acquisition de la forme finale du follicule. 
 

Gratuit
Mots clés
Disciplines