Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Lire Soljénitsyne aujourd’hui


Description générale

Manifestation organisée par la Bibliothèque Diderot de Lyon et Configurations littéraires (université de Strasbourg, EA 1337), avec le concours du Centre culturel russe Alexandre Soljénitsyne (Paris) et des éditions YMCA-PRESS.

L’ENS de Lyon et la Bibliothèque Diderot de Lyon (BDL) sont heureuses d’accueillir dans leurs murs une manifestation organisée en hommage au grand écrivain russe Alexandre Soljénitsyne, dont le centenaire de la naissance a fait l’objet de nombreuses et prestigieuses célébrations tout au long de l’année 2018. Cette manifestation mise en œuvre à la BDL en partenariat avec Tatiana Victoroff  (Université de Strasbourg, Configurations littéraires - EA 1337) et avec le Centre culturel russe Alexandre Soljenitsyne (Paris) et les éditions YMCA-PRESS, intitulée « Lire Soljénitsyne aujourd’hui », ambitionne de redonner toute sa grandeur et toute son acuité à une œuvre assurément littéraire mais indissociable d’un parcours de vie mis avec courage au service d’un combat incessant contre le mensonge.

Le nom de Soljénitsyne, dont L’Archipel du Goulag a obligé le monde à regarder en face la réalité des camps de concentration soviétiques, a été au cœur de violentes polémiques. Aujourd’hui, avec la disparition du contexte politique qui les a nourries, celles-ci semblent loin et son œuvre est délaissée. Soljénitsyne n’aurait plus rien à nous apprendre que nous ne sachions déjà et les quelques nouvelles controverses qui naissent autour de son nom portent plus sur une figure tutélaire dont se revendiquent les uns ou les autres que sur un écrivain à l’œuvre riche et complexe. Ne serait-il pas temps de le relire, d’écouter à nouveau sa voix propre, d’entendre ce qu’elle a à nous dire de notre temps, de notre humanité ? On sera surpris, peut-être, d’y découvrir une universalité et une actualité permanente.

Le 14 mai une journée d'études réunit plusieurs intervenants autour de cette problématique. Cette rencontre offre aussi l'opportunité de s'intéresser de très près aux publications des œuvres de l'écrivain russe et aux biographies et analyses critiques diverses et variées qu'il a pu susciter, autant d'ouvrages qui sont conservés dans les fonds slaves de la Bibliothèque Diderot de Lyon. Une partie de cette documentation sera exposée dans la salle Patrimoine et sur les tables de livres situées devant la salle durant les mois de mai et juin 2019. La Maison internationale des Langues et des cultures (MILC) et ses collections slaves s’associent à cette entreprise et proposent également une présentation de documents sur la vie et l’œuvre d’A. Soljénitsyne.

>>> Expositions : 6 mai - 6 juillet 2019

Bibliothèque Diderot de Lyon / Maison Internationale des Langues et des Cultures

 

Programme de la journée d’études

9h – Accueil des participants
9h15 Ouverture de la journée d’études

Christine Boyer, directrice de la Bibliothèque Diderot de Lyon

| Présidente de séance Marie-Odile Thirouin (Université Lumière Lyon 2)

9h30 Anne Maître, responsable des fonds slaves (Bibliothèque Diderot de Lyon) Décryptage d’une documentation : à la recherche d’Alexandre Soljénitsyne

10h00 Tatiana Victoroff, maîtresse de conférences en littérature comparée (Université de Strasbourg) Lire Soljénitsyne aujourd'hui : au-delà de l'histoire, la métahistoire

10h30 Questions et pause-café

11h15 Yves Hamant, professeur émérite de russe (Centre culturel Alexandre Soljénitsyne, Paris) Soljénitsyne comme enjeu dans la vie politique française

11h45 Françoise Lesourd, professeur émérite de russe à l'Université de Lyon (IRPhi) « Le Journal de la Roue Rouge » : la fabrique d'un roman

12h15 Questions

13h – 14h30 – Repas

| Présidence de séance Tatiana Victoroff (Université de Strasbourg)

14h30 Michel Niqueux,  professeur émérite de russe (Université de Caen Normandie) Polyphonie et dialogisme dans « La roue rouge » de Soljénitsyne

15h00 Marie-Odile Thirouin, maîtresse de conférences en littérature comparée (Université Lumière Lyon 2) L'Homme à l'épreuve de la prison : leçons de ténèbres de Soljénitsyne et Kundera

15h30 Julie Gerber, doctorante en littérature comparée (Université de Strasbourg, Université de Tiumen) Peut-on rire du camp ? L’humour et l’ironie dans les récits des survivants (A. Soljenitsyne, V. Chalamov, J. Rossi)

16h Questions et pause-café

16h45 Victoria Zayanchkauskayte, doctorante en études russes (Université Jean Moulin Lyon 3) L'évolution de l'élargissement lexical dans les récits des années 1993-1998 de Soljénitsyne.

17h15 Georges Nivat, professeur émérite de russe (Université de Genève) Soljénitsyne chrétien

18h questions et clôture de la journée

Portrait de Soljénistyne
Alexandre Soljénitsyne, à l’imprimerie Beresniak, rue du faubourg du Temple, dédicaçant son ouvrage, 1975
© Reproduction d’une photographie d’Alexandre Soljénitsyne, issue des archives du Centre culturel russe Alexandre Soljénitsyne, avec son autorisation

 

Gratuit
Mots clés