Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Logiques des engagements, mécaniques des organisations, dynamiques des causes. Des militants des droites aux opposants à l’éolien… rewind

Date
lun 11 oct 2021
Horaires

A partir de 14h00

Lieu(x)

Salle des commissions

Intervenant(s)

Stéphanie DECHEZELLES

Garant : Lilian MATHIEU

Langue(s) des interventions

Description générale

Le manuscrit s’intitule Logiques des engagements, mécaniques des organisations, dynamiques des causes. Des militants des droites aux opposants à l’éolien… rewind. Il est composé de trois volumes. Dans le premier, Itinéraire Bis. Faire de la sociologie politique depuis les marges (89 pages), Stéphanie Dechézelles revient sur son parcours à la fois de chercheuse et d’enseignante depuis la thèse de doctorat (2006) jusqu’à aujourd’hui. Le deuxième volume (749 pages) est constitué des principales publications. Le troisième volume constitue la contribution scientifique originale. Intitulé Bataille rangée sur le front éolien. Sociologie croisée des ‘ugly movements’ et des (échecs des) problèmes publics, ce travail vise à analyser le mouvement d’opposition qui s’est constitué en France contre l’éolien terrestre. En croisant sociologie de l’engagement, sociologie des mobilisations et sociologie politique des problèmes publics, ce travail propose tout autant de faire état des logiques ayant présidé à la constitution progressive d’une « cause anti-éolienne » que de comprendre les logiques de son échec à modifier en profondeur les politiques publiques de la transition énergétique. Perçus négativement, les soutiens à cette cause sont contraints à des opérations argumentatives rendues d’autant plus complexes que les soutiens, matériels et symboliques, humains et économiques à la solution éolienne s’avèrent particulièrement puissants. Grâce à la variation des échelles d’enquête et d’analyse (local, régional, national), et sur la base d’un corpus composé de divers matériaux  (entretiens, presse, notes d’observations, littérature grise, documentation réglementaire, documentation des entreprises…) recueillis au cours d’une enquête qualitative menée sur plusieurs années, en particulier en Occitanie, Stéphanie Dechézelles propose de combler un peu du vide qui caractérise l’état des recherches sur les réinvestissements militants de certains mouvements conservateurs d’une part et sur les conditions d’infélicité de publicisation et de politisation de problèmes sociaux, en dépit de la possession de propriétés sociales et de ressources permettant d’avoir un accès facile aux institutions et aux professionnels du politique d’autre part.

Gratuit
Mots clés
Disciplines