Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

L’underground en RDA et en Tchécoslovaquie

Date
ven 06 mai 2022
Horaires

14h-17h

Lieu(x)

Séance en comodale
Instructions pour suivre la séance en visioconférence sur Zoom

Intervenant(s)
  • Hélène Martinelli (IHRIM, ENS de Lyon)
  • Myriam Geiser (CERAAC-ILCEA4, Université Grenoble Alpes)
  • Petra James (Philixte, Université Libre de Bruxelles)
Langue(s) des interventions

Description générale

Séminaire inter-laboratoires 2022 : L’espace littéraire de Berlin à Vladivostok

Séance en comodale organisée par :

Hélène Martinelli, Maîtresse de conférences en littérature comparée (IHRIM, ENS de Lyon)

avec la participation de :

  • Myriam Geiser, Maîtresse de conférences en Études germaniques (CERAAC-ILCEA4, Université Grenoble Alpes),
  • et Petra James, Chaire de Langue et Littérature Tchèques (Philixte, Université Libre de Bruxelles)


Subversions de l’underground à Berlin-Est – (ré)évaluations du rôle de Sascha Anderson,
intervention de Myriam Geiser

Controverses et amnésies en héritage ? les discussions contemporaines sur la dissidence et l’underground tchèques,
intervention de Petra James


À l’occasion de cette troisième séance de l’année, il s’agit de réévaluer l’héritage de l’underground en RDA et Tchécoslovaquie, voire de mettre à l’épreuve les mythes qui lui ont été associés, en interrogeant les relations entre communautés clandestines, milieux officiels et réseaux de soutien à l’international. Dans le sillage des travaux engagés après 1990, on s’intéressera ainsi à des figures aussi incontournables que controversées de l’underground et de la dissidence à l’Est – tels que Sascha Anderson en RDA et Egon Bondy en Tchécoslovaquie. Pour prolonger cette réflexion, notre attention se portera également sur les figures oubliées de l’underground tchèque, notoirement des femmes : leurs témoignages invitent en effet à réviser l’image essentiellement masculine qui a pu en être donnée dans l’histoire littéraire et culturelle.

Gratuit