Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Phases relativistes en matière condensée / Relativistic Phases in Condensed Matter

Date
jeu 12 juil 2018
Horaires

14h00

Intervenant(s)

Soutenance de thèse de M. Thibaud LOUVET du laboratoire de Physique, sous la direction de M. David CARPENTIER

Langue(s) des interventions

Description générale

Cette thèse porte sur l’étude des cristaux appelés semi-métaux relativistes dans lesquels les électrons se comportent comme des particules relativistes sans masse. Le premier exemple historique d’un tel matériau est le graphène. Dans cet assemblage planaire d’atomes de carbone, les bandes électroniques de valence et de conduction se touchent en deux points distincts du réseau réciproque : on parle de semi-métal. Les électrons proches du niveau de Fermi ont une dynamique relativiste décrite par une équation de Dirac, bien que leur vitesse soit cent fois inférieure à celle de la lumière. Des semi-métaux analogues ont récemment été identifiés : les semi-métaux de Weyl et de Dirac à 3D, et des phases plus exotiques décrites par des croisements à plus de deux bandes. Cette diversité de matériaux relativistes pose la question de leurs propriétés communes.
 Une première partie de la thèse présente les travaux reliés à l’étude de la stabilité de ces phases, c’est à dire du croisement de bandes électroniques. Nous avons étudié cette stabilité d’abord en la reliant à des propriétés topologiques, puis en évaluant l’effet du désordre, tel que des impuretés dans le matériau. Dans la deuxième partie, nous nous intéressons à la manifestation dans le transport de la nature relativiste de ces électrons. Dans une première étude, nous étudions la condition d’existence d’une conductivité finie au croisement des bandes, due à une contribution d’états évanescents. Une deuxième étude porte sur le transport anormal sous champ magnétique dans les semi-métaux de Weyl, comme manifestation de l’anomalie chirale, propriété unique de fermions relativistes.

Gratuit
Mots clés
Disciplines