Agenda de l'ENS de Lyon

Pratiques d’évaluation dans l'enseignement supérieur

Date
mer 13 déc 2017
Horaires

14h - 16 h

Intervenant(s)
  • Nathalie Younès, MCF en Sciences de l'Education, Université Clermont Auvergne, présidente ADMEE Europe
  • Christine Rampon, MCF en Biologie, Université Paris Diderot

 

Langue(s) des interventions

Description générale

Cette deuxième conférence du département Éducation et humanités numériques donnera la parole à :

  • Nathalie Younès (Université Clermont Auvergne) sur le thème : « L’évaluation de l’enseignement par les étudiants peut-elle modifier les pratiques pédagogiques ? »
  • Christine Rampon  (Université Paris Diderot) sur le thème : « Utiliser des boîtiers de vote dans l’enseignement de la biologie à l’université  »

 

RÉSUMÉ DES INTERVENTIONS

L’évaluation de l’enseignement par les étudiants peut-elle modifier les pratiques pédagogiques ?
L'évaluation de l’enseignement par les étudiants (EEE) s'est progressivement imposée comme une norme et ce au niveau mondial. Quelle université ne l'inscrit pas dans sa politique qualité de l'enseignement ? Mais les manières de la penser, de la mettre en œuvre et de l'utiliser sont très variables. Outil de sélection des enseignants, procédure bureaucratique visée de son sens ou réel outil d'amélioration de l'enseignement, l'EEE peut être l'un ou l'autre. Si de très nombreuses recherches ont étudié la validité de l'EEE ainsi que les qualités psychométriques des outils utilisés, beaucoup moins se sont intéressées à ses effets sur les pratiques d'enseignement. La présentation se centrera sur les recherches conduites dans ce domaine en tentant d'identifier les variables contextuelles et personnelles potentiellement déterminantes des différents types d'effets repérés. Younès, N., Paivandi, S. & Detroz, P. (2017). L’évaluation de l’enseignement par les étudiants : enjeux et effets. Éducation & Formation http://revueeducationformation.be

Utiliser des boîtiers de vote dans l’enseignement de la biologie à l’université
Nous parlons souvent de la motivation des étudiants mais assez peu de celle des enseignants. De plus, les enseignants trouvent souvent que les cours magistraux sont loin d'être satisfaisants et manquent d’interactivité. Nous verrons ensemble mon utilisation des boîtiers de vote et comment ceux-ci ont induits des transformations sur mes pratiques pédagogiques. 

Payant ?
Entrée libre
Mots clés