Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Regulation of UPF1 activities and its interplay with viral infection

Date
mar 15 nov 2022
Horaires

14 heures

Lieu(x)

Amphithéâtre L

Intervenant(s)

Soutenance d'HDR de M. Vincent MOCQUET sous la direction de M. Didier AUBOEUF

Langue(s) des interventions

Description générale

Si la multiplication des supports de l’information génétique permet de moduler finement son expression, cela augmente également le risque de diminuer la fidélité de l’information exprimée. Au niveau de l’ARN, ce contrôle qualité s’opère en partie via la voie de dégradation des ARN nonsense (NMD). Le NMD est ainsi décrit pour empêcher l’expression de protéines tronquées dues à la présence de codons stop prématurés mais aussi pour réguler l’expression de nombreux ARN physiologiques.

Les résultats présentés dans cette HDR caractérisent une nouvelle fonction du NMD : en contrôlant les niveaux des différents ARN du rétrovirus HTLV-1, l’ARN hélicase UPF1 (acteur central du NMD), positionne le NMD comme un processus antiviral. En réponse, le virus a développé des contre-mesures : nous avons identifié 2 protéines virales inhibitrices (Tax et Rex) ciblant l’hélicase UPF1. Tax peut en inhiber les activités enzymatiques soit en empêchant son recrutement sur l’ARN, avant l’initiation du NMD, soit après l’association d’UPF1 à l’ARN en la figeant sur son substrat, bloquant le NMD en cours de réaction. Pour sa part, Rex inhibe le NMD en séquestrant UPF1 via l’exportine CRM1, lors de l’export nucléaire de l’ARN viral non épissé.

Désormais, pour comprendre si l’inhibition d’UPF1 permet uniquement au virus HTLV-1 de se protéger du NMD ou s’il modèle activement le transcriptome cellulaire en fonction de ses besoins, il est prévu d’identifier les transcrits cellulaires dont la stabilité est affectée par le virus. Afin de mieux caractériser et de généraliser la fonction antivirale du NMD, la sensibilité des ARN viraux du SARS Cov2, ainsi que ses éventuels processus de défense seront étudiées dans un second projet. Finalement, alors que les travaux présentés ici ont permis de mettre en avant une possible régulation du NMD via l’export nucléaire CRM1 dépendant, un troisième projet aura pour objet d’en comprendre le mécanisme hors infection virale.

Gratuit
Mots clés
Disciplines