Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Rôle de la kinase mTOR dans le développement et le contrôle de la réactivité des cellules Natural killer

Date
mar 03 juil 2018
Horaires

14h

Lieu(x)
Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI)

La Tour CERVI, à l'Amphithéâtre Pasteur,
au rez-de-chaussée,
21 avenue Tony Garnier 69007 Lyon

Intervenant(s)

Soutenance d'Habilitation à Diriger des Recherches en Sciences Exactes et Expérimentales de M. Antoine MARÇAIS sous la direction de M. Thierry WALZER.

Langue(s) des interventions

Description générale

 Au cours de mon parcours scientifique, j’ai découvert différents mécanismes moléculaires régulant la réactivité lymphocytaire. Pendant ma thèse, j’ai caractérisé la capacité des lymphocytes T (LT) CD8 mémoire à sécréter la chimiokine CCL5 de manière rapide, grâce à la traduction d’un stock d’ARNm préformés. Lors de mon stage post-doctoral, j’ai décrit comment les miRNA contrôlaient la réactivité des LT CD4 en ajustant le niveau des protéines mTOR et Rictor. Enfin, dans l’équipe du Dr Thierry Walzer où je suis actuellement, j’ai tout d’abord montré que la kinase mTOR est un élément essentiel à l'augmentation de la réactivité des cellules Natural Killer (NK) par l'IL-15. J’ai par la suite montré que cette kinase ajuste la réactivité cellulaire basale en intégrant les signaux cytokiniques pro et anti-inflammatoires mais aussi les signaux issus des récepteurs membranaires activateurs et inhibiteurs. Je souhaite maintenant développer des projets visant à définir les voies de signalisation en amont et en aval de mTOR et plus largement les voies de signalisation différentiant les cellules NK réactives des cellules hyporéactives. En parallèle, je souhaite appliquer cette connaissance fondamentale des voies de signalisation à la compréhension des mécanismes de perte de la réactivité des cellules NK dans des contextes pathologiques.

Section CNU n°65 - Biologie cellulaire

Gratuit
Mots clés
Disciplines