Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Role des phosphoirositides dans la division cellulaire chez les plantes

Date
ven 15 nov 2019
Horaires

13h00

Intervenant(s)

Soutenance de l'Habilitation à Diriger des Recherches de Mme Marie-Cécile CAILLAUD sous la direction de M. Yvon JAILLAIS

Langue(s) des interventions

Description générale

Au cours de ma thèse, j'ai montré que la protéine MAP65-3 associée aux microtubules joue un rôle essentiel dans l'ontogenèse des cellules géantes induite par les nématodes et lors de la cytokinèse chez les plantes. En plus de ma participation au séquençage du génome de Meloidogyne incognita, j'ai identifié et caractérisé un nouveau complexe de point de contrôle de la division cellulaire chez Arabidopsis. Au cours de mon post-doctorat, j’ai participé à l’évaluation du complément d’effecteur du mildiou et développé une approche de biologie cellulaire in vivo pour identifier les compartiments cellulaires végétaux ciblés par les effecteurs. Je me suis ensuite concentrée sur le trafic membranaire des plantes et j’ai proposé l'hypothèse que le dépôt de callose à l'interface entre la plante/l’oomyctète est analogue au dépôt de callose dans à la plaque cellulaire lors de la cytokinèse de la cellule végétale. J'ai toujours été motivé par l'aspect biologie cellulaire des voies de signalisation cellulaire. Conjointement à mon expertise dans la division des cellules végétales, mon objectif a ensuite été de créer mon propre groupe de recherche, dans un nouveau domaine, spécialisé dans la régulation par les phosphoinositides de la division des cellules végétales. J'ai établi mon groupe de recherche au sein de l’équipe Signalisation Cellulaire et Endocytose au RDP sur le campus de l'ENS Lyon. Cette étape importante a été consolidée en 2014 lorsque j'ai obtenu un poste de chercheur permanent au CNRS. Parmi les recents travaux, citons le développement de techniques permettant de visualiser la division cellulaire de plantes in vivo et d’outils permettant de modifier les lipides anioniques dans les cellules de la plante en collaboration avec Y Jaillais. Celles-ci ont ouvert de nouvelles pistes de recherche pour disséquer les bases moléculaires de la régulation de l'orientation de la division des cellules végétales par les PIP et nous sommes encouragés dans notre approche par des données préliminaires passionnantes montrant que le métabolisme du lipides anioniques est important pour la division cellulaire des plantes.

Gratuit
Mots clés
Disciplines