Actualité de l'ENS de Lyon

Petit Lexique de l'ENS de Lyon

Image absente
Actualité
Collection
Description

À l’occasion du 30e anniversaire de la première installation de l’École à Lyon, sort le Petit Lexique de l’École normale supérieure de Lyon. C’est le fruit d’un travail pluridisciplinaire et polyphonique.
Trente ans, c’est le temps qu’il faut pour renouveler une génération, c’est aussi le temps que la recherche prend pour produire une découverte scientifique de rupture. Ce livre est un jalon dans la trajectoire qui a mené l'École de Fontenay et Saint-Cloud à Gerland. Un trait d’union entre les générations passées, présentes et futures. 

E comme École 

École

 

 

« L’éducation républicaine ne croit pas à des vérités absolues, immuables, intangibles. Elle n’accepte ni doctrine d’État, ni doctrine d’Église, comme l’expression parfaite de la parfaite vérité. Elle croit que la vérité elle-même évolue et grandit avec l’esprit humain. » À l’heure de la refondation de l’École de la République, à l’heure où la laïcité fait toujours débat, ces mots de Ferdinand Buisson en 1910 résonnent toujours avec justesse. Ils justifient notre vocation de former enseignants et chercheurs pour l’ensemble du monde académique. Avec la même obstination, avec la même humilité.

N comme Normale 

Normale

« Normal, ale. Adj. Qui sert de règle. Il se dit principalement des écoles destinées à former des maîtres pour l’enseignement public. » – dictionnaire de l’Académie, 1835. Aujourd’hui, l’ENS de Lyon se définit comme un établissement de formation et de recherche où l’exigence supérieure est la norme.

E comme Exigence
 

Exigence

L’École normale supérieure de Lyon pratique l’excellence (« Degré éminent de perfection qu’une personne, une chose, a en son genre » – dictionnaire Robert de la langue française) parce qu’elle est régie par l’EXIGENCE (« Ce qui est imposé par une discipline » – ib.). La rime et la paronomase des deux motsvaleurs résument toute une politique. De formation. De recherche.

 

L comme Lyon

Lyon

Avec près de 130 000 étudiants, la capitale des Gaules et des gones s’impose comme la première ville universitaire du pays, hors Île-de-France. Lyon aime ses étudiants qui le lui rendent bien en la plaçant dans les meilleures villes de France où il fait bon vivre et étudier.

Mots clés