Liens transverses ENS de Lyon

Romain Descendre, professeur d'études italiennes et d'histoire de la pensée politique

Membre honoraire de l’Institut universitaire de France élu en 2006.


Structures de recherche

L'ENS de Lyon accueille de nombreuses structures de recherche en sciences exactes, sciences humaines et sociales.

Découvrez tous les laboratoires

 

Zoom sur

Description

BIOGRAPHIE

Professeur en Études italiennes à l’ENS de Lyon, Romain Descendre est également membre de l’Institut universitaire de France. Ses recherches, au sein de l'UMR Triangle, portent sur la pensée politique italienne du XVIe et XVIIe siècle et ses liens avec les pratiques de pouvoir et sur les échanges et les formes de porosité entre la pensée politique et les autres domaines du savoir (littérature, philosophie, histoire, droit, géographie, arts plastiques), du XVe au XVIIe siècle.

Domaines de recherche

  • Italie XVe-XVIIe siècle
  • Histoire de la pensée politique
  • Philologie politique, sémantique historique, histoire des concepts
  • Histoire des idées et histoire des savoirs
  • Droit et Littérature
  • Géographie et politique (XVe-XVIIe siècle)
  • Échanges et interactions entre savoirs au début de l’âge moderne (littérature, philosophie, histoire, droit, géographie, arts visuels)
  • Pensée politique italienne (Machiavel, Giovanni Botero, Paolo Sarpi, théories de la raison d’État, relations des ambassadeurs vénitiens, Antonio Gramsci)
  • Léonard de Vinci
  • Littérature géographique (Amerigo Vespucci, Giovambattista Ramusio, pensée de la "Découverte")

Prix et distinction :

Lauréat du programme des Chaires Françaises dans l’Etat de São Paulo en 2014

Membre honoraire de l’Institut universitaire de France (élu en 2006)

Ouvrages majeurs

Botero Giovanni, Della ragion di Stato [a cura di Pierre Benedittini & Romain Descendre ; introduzione di Romain Descendre], Torino, Einaudi, 2016, 504 p

Géographie et politique au début de l’âge moderne (en coll. avec P. Carta, Laboratoire italien, 2008),

L’État du Monde. Giovanni Botero entre raison d’État et géopolitique (Genève, Droz, 2009).

Mots clés