Liens transverses ENS de Lyon

Sergio Ciliberto, physicien, Laboratoire de physique

Sergio Ciliberto est lauréat 2019 du prix EPS de physique statistique et non linéaire.


Structures de recherche

L'ENS de Lyon accueille de nombreuses structures de recherche en sciences exactes, sciences humaines et sociales.

Découvrez tous les laboratoires

 

Zoom sur

Description

Biographie

D’origine italienne, Sergio Ciliberto a soutenu une thèse en physique de la matière condensée, à l’Université de Florence en 1977. De 1977 à 1984, il effectue plusieurs séjours post-doctoraux :
à l’Haverford College (États-Unis), à l’Institut d’Optique d’Orsay, à l’Istituto Nazionale di Ottica, Florence (Italie) et à l’Université de Florence. De 1982 à 1990, il est chercheur permanent à l’Istituto Nazionale di Ottica, il également consultant scientifique au Center for Non-Linear Studies of the Los Alamos National Laboratories (États-Unis) de 1988 à 1992. En 1990, il affecté à l’ENS de Lyon où il est actuellement Directeur de recherche CNRS au Laboratoire de physique qu’il a dirigé de 2000 à 2006.

Sergio Ciliberto a travaillé sur des sujets qui peuvent paraître très différents mais qui sont en réalité étroitement liés par des mécanismes physiques très similaires.
Son activité de recherche expérimentale a souvent été motivée par le désir de tester dans des situations réelles des modèles théoriques assez abstraits. Et ses résultats expérimentaux ont motivé de nouveaux développements théoriques.
Il s’est ainsi intéressé à la propagation des fractures dans les matériaux hétérogènes, au vieillissement des matériaux amorphes ainsi qu’aux fluctuations dans les systèmes hors équilibre. Ce dernier sujet est très étudié car, dans la nature et dans les applications technologiques, il n’y a jamais de systèmes qui révèlent un équilibre thermodynamique parfait. Par exemple, un moteur, un système biologique ou un fluide ont besoin d’échanges d’énergie pour fonctionner ou rester en mouvement. Plus le système est petit, plus le rôle des fluctuations devient important. Sergio Ciliberto étudie donc l’importance de ces fluctuations dans ces échanges d’énergie. Dans certaines situations, elles peuvent devenir anormalement grandes et perturber le fonctionnement du système.

Discipline(s)