Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Premier Tournoi français des chimistes

Logo du Tournoi français des chimistes
Actualité

Résumé

Rendez-vous sur cette page le vendredi 26 mars 2021 à 9h45 pour la 1re session du Tournoi français des chimistes (TFChim). Vous pourrez suivre la retransmission en direct des deux salles dédiées au tournoi : la salle des thèses et la salle Condorcet. Attention  : pas de public en présentiel.

Description

En direct de la salle des thèses

En direct de la salle Condorcet

Le Tournoi français des chimistes, qu'est-ce que c'est ?

  1. C'est l'occasion de mieux connaître la chimie, celle qui peut aider à protéger notre planète, celle qui peut réparer des dégradations commises par les hommes. 
  2. C'est l'occasion de découvrir des étudiants et des enseignants-chercheurs passionnés par la chimie et ses applications pratiques. 
  3. C'est l'occasion de découvrir que la formation passe aussi, à l'ENS de Lyon, par la recherche : la participation au Tournoi français des chimistes (TFChim) est comptabilisée dans le cadre des UE  du Master 1 de chimie et du Diplôme de l'ENS de Lyon parce qu'elle apprend aux étudiants à travailler en équipe, à analyser un problème et proposer un modèle, à questionner expérimentalement une théorie, à rencontrer des chercheurs, à présenter des résultats et à réagir en direct. 
  4. C'est l'occasion de relever un nouveau défi : celui d'une compétition où s'affronteront 5 écoles, 5 équipes enthousiastes et motivées lors de 5 joutes oratoires scientifiques. Lors de ces “Fights”, vrais marathons de débats scientifiques, les équipes endossent différents rôles, pour lesquels les étudiants vont tour à tour devoir présenter des résultats, critiquer et argumenter sur le travail d’une autre équipe, ou encore modérer un débat scientifique.


Peut-on concevoir un chocolat qui ne fond pas en plein soleil ? Est-il possible d’évaluer rapidement et simplement la force d’un plat pimenté pour ne pas risquer de se brûler le palais ? Comment augmenter considérablement la luminosité d’un espace intérieur en modifiant son revêtement mural ? Sera-t-il un jour possible d’admirer des verrières et vitraux capables de continuer à s’illuminer la nuit ? 
Ce sont sur ces sujets (et sur bien d’autres encore) que plusieurs équipes d’étudiantes et étudiants ont travaillé avant de concourir, débattre et échanger ensemble le vendredi 26 mars 2021 lors du premier Tournoi français des chimistes. Inspiré du format des IPT (International physicists’ tournament) à l’échelle nationale, ce nouvel événement verra s’affronter les équipes étudiantes de cinq grandes écoles françaises : l’ESPCI Paris-PSL, l’École polytechnique, l’ENS-PSL, Chimie ParisTech-PSL et l’ENS de Lyon.

L’édition 2021 du Tournoi français des chimistes aura pour parrains Jacques Livage, professeur émérite au Collège de France et membre de l’Académie des sciences, et Michel Verdaguer, professeur émérite à l’université Pierre et Marie Curie.

Attention : en raison de la situation sanitaire, le public n'est pas autorisé à venir sur place pour assister à cette manifestation. Le TFChim est rediffusé en direct sur le site de l'École pour permettre aux personnes intéressées de voir le Tournoi. 

Minéraux
© Franco Antonio Giovanella | Unsplash

Sujet 1 : Synthèse de mendeleïevites

Proposer une synthèse d’un composé comprenant autant d’éléments différents du tableau périodique que possible. Le composé, qu’on pourra surnommer « mendeleïevite », devra pouvoir être isolé, purifié, et il devra être possible de déterminer ou prouver sa structure chimique par différentes méthodes.

Piments
© Viktor Forgacs | Unsplash

Sujet 2 : Alerte incendie

Le dosage de la quantité de piment que contient un plat est une problématique importante en cuisine : le cuisinier ou la cuisinière souhaitera ainsi pouvoir éveiller les papilles avec une chaleur maîtrisée, sans risquer de perturber les palais susceptibles. 
Une échelle d’appréciation, l’échelle de Scoville, vise à déterminer la force des piments via la sensation provoquée, de « neutre » à « explosif ». Cette échelle reste malheureusement assez subjective, et peu quantitative.

Proposer dès lors une méthode qui pourrait permettre par exemple à un cuisinier ou au convive d’un restaurant, de déterminer par une voie chimique (sous forme d’un test ou d’un « kit » par exemple), et sans avoir besoin de recourir à un appareillage complexe, coûteux et peu transportable, la « force pimentée » d’un plat. On pourra notamment travailler sur la spécificité du test ainsi développé.

Vitrail
© Ezequiel CMF | Unsplash

Sujet 3 : Nocturne pour un vitrail

L’artisanat du verre a connu son apogée au Moyen-Âge lors de l’édification des cathédrales : les maîtres verriers ont su, tout au long de cette époque empreinte de spiritualité, rivaliser d’ingéniosité pour susciter la grâce et l’émerveillement des croyants et profanes au travers de leurs compositions illuminant les cathédrales. 
Malheureusement, la richesse des couleurs était limitée par le cycle du jour – les vitraux perdant beaucoup de leur superbe une fois le soir tombé. 

Proposer dès lors, comme auraient pu le faire les artisans médiévaux s’ils avaient eu connaissance des principes de la chimie moderne, des systèmes et synthèses chimiques permettant la création de vitraux capables de continuer à illuminer les cathédrales, à faible luminosité ambiante ou une fois la nuit tombée. Les systèmes proposés devront autant que possible être autonomes.

Jean-Louis Forain, Le Veuf, entre 1852 et 1885
Jean-Louis Forain, Le Veuf, entre 1852 et 1885 © Musée d'Orsay

Sujet 4 : Les parfums baudelairiens

Les odeurs, les parfums et leurs évolutions sensibles sont des thèmes récurrents dans l’œuvre de Baudelaire à tel point qu’il est possible d’identifier des « odeurs baudelairiennes » récurrentes qui créent un univers olfactif propre à sa poésie, aux riches nuances telles que les « senteurs confondues de l'huile de coco, du musc et du goudron » décrits dans La chevelure.  Le lien entre sens et écriture devient pour lui comme « pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire. C'est alors que la couleur parle, comme une voix profonde et vibrante […] que le parfum provoque la pensée et le souvenir correspondants » écrit-il dans L'Art romantique. Dans ce tourbillon résonant entre chacun des sens, l’odorat émerge, dynamique et évolutif, tel un « Charme profond, magique, dont nous grise dans le présent le passé restauré ! » (Le parfum).

Dès lors, proposer des molécules qui pourraient être à l’origine de la composition de « parfums baudelairiens », susceptibles de changer d’odeur de façon réversible à la suite d’un stimulus (par exemple, une excitation lumineuse, un changement de température ou plus globalement de conditions ambiantes, rejoignant ainsi la dynamique sensorielle chère au poète). Celles-ci ne devront pas présenter de risque particulier pour la santé, permettant ainsi d’évaluer leurs caractéristiques olfactives.

Chaussure
© Juan Nino | Unsplash

Sujet 5 : Cuir de légumes

Le cuir, matière appréciée et utilisée depuis l’Antiquité entre autres pour sa robustesse et ses propriétés de résistance thermique, est très souvent un déchet valorisé de l’industrie de la viande. Il n’en reste pas moins une matière issue de l’exploitation animalière, et son recours pose de plus en plus de questionnements en matière d’éthique et d’environnement, d’autant que sa préparation est habituellement très polluante.
De nos jours, un grand nombre de créateurs se tournent vers des cuirs alternatifs, entièrement végétaux, tels que des cuirs de champignons (parfois très proches des velours) ou d’ananas. L’intérêt pour ces matières est croissant.

Proposer une technique permettant de pouvoir valoriser sous forme de cuirs les peaux et pelures des fruits et légumes, permettant de les utiliser par la suite dans des applications typiques du cuir. Le procédé de traitement devra être autant que possible compatible avec les principes de la chimie verte.

Médailles chocolat
© Sharon McCutcheon | Unsplash

 

Sujet 6 : Chocolat chaud

La ville de Lyon est souvent sujette à d'importants pics de température, parfois tôt dans l'année, qui sont susceptibles de compromettre la qualité des nombreuses et savoureuses médailles en chocolat qui pourront être remises à l'issue du TFChim. Le chocolat est connu pour commencer à fondre dès la température de 26°C atteinte. 

Proposer dès lors une méthode de préparation du chocolat des médailles qui permette de le rendre plus robuste à la température, même si la remise des prix a lieu par un jour de canicule ou en plein soleil. Le chocolat créé devra pouvoir être visuellement, olfactivement identifié de manière consensuelle comme du chocolat, et devra évidemment pouvoir être comestible.

Fenêtre
© Alistair MacRobert | Unsplash

Sujet 7 : De l’air !

Les individus passent de plus en plus de temps en atmosphère confinée, environ 80-90% du temps dans un bâtiment ou un véhicule avec pour incidence une augmentation de la concentration du taux de CO2 non renouvelé dans les espaces intérieurs, et une dégradation des indicateurs de qualité de l’air, notamment l’oxymétrie. Les hausses du taux de CO2 dans l'air, par exemple dans une salle de classe, affectent fortement nos facultés d’idéation, de pensée complexe et d’apprentissage.

Suggérer dès lors une méthode ou un système chimique qui puisse pallier des variations sensibles des taux de dioxyde de carbone et de dioxygène dans les espaces intérieurs confinés au cours de la journée, en permettant de conserver leurs valeurs dans une fourchette considérée comme optimale par les études scientifiques. On pourra approfondir le système mis en point en considérant d’autres indicateurs de la qualité de l’air ou polluants domestiques.

Georges de la Tour, Saint-Joseph charpentier, 1642
© Georges de la Tour, Saint-Joseph charpentier, 1642 | Musée du Louvre

Sujet 8 : Fiat lux

Les effets de la lumière naturelle ont des bienfaits sur la santé et sur les fonctions biologiques de chaque individu, sur notre horloge interne, sur le sommeil, sur notre humeur, sur nos performances cognitives, sur le système cardio-vasculaire, sur la sécrétion de certaines hormones et sur notre métabolisme en général. L’expansion des grandes métropoles et les fortes concentrations urbaines induisent la construction de bâtiments de moins en moins exposés à la lumière naturelle.

Proposer la formulation d’une ou plusieurs peintures murales qui permette de façon autonome d’augmenter la luminosité intérieure, et d’ainsi pallier un manque d’exposition à la lumière directe ou indirecte du soleil. 

Marée noire
© Apollo photography | Unsplash

Sujet 9 : Éponger les marées noires

Les marées noires sont des catastrophes écologiques et industrielles, qui se traduisent par l'écoulement en zone côtière d'une nappe d'hydrocarbures résultant du déversement souvent accidentel mais malheureusement parfois volontaire de pétrole brut ou de fractions lourdes d’hydrocarbures à la mer. 

Comment lutter contre une marée noire ? Proposez une méthode chimique qui permette d'éponger proprement et efficacement une nappe d'hydrocarbures dispersée dans l'eau de mer.

Équipe Polytechnique

 

École Polytechnique

Étudiants : (de gauche à droite) Sandrine Auffray, Marc Busicchia, Matthieu Ricard, Christophe Didier, Amaury Bregeault

Équipe ESPCI Paris

 

ESPCI Paris-PSL

Étudiants : Pierre-Emmanuel Bes de Berc, Lucas Dalmasso, Tom Lacoma, Gabin Lalande, Erwan Meunier

Coaches : Thomas Aubineau, Jean-Baptiste d'Espinose, Yvette Tran

Équipe Chimie ParisTech

 

Chimie ParisTech-PSL

Étudiants : Camille Brigodiot, Lucie Cavalié, Boubacar Gandega, Louis Maratrat, Paul Saint-Amand, Yasmine Layadi

Coach : Sophie Griveau

Équipe ENS Ulm

 

École normale supérieure - PSL

Étudiants : Nina Albouy, Paco Bacrie, Alexandre Chhu, Louis Escudero, Gabriel Lalou, Till Neumann, Basile Parmelli
Arbitres : Élise Ansart, Emma Monnier, Alice Mougey

Coach : Mathilde Lepoitevin

Équipe ENS de Lyon

 

ENS de Lyon

Étudiants : (de gauche à droite) Annabelle Peyronnet, Simon Baillet, Lise Boutenegre, Théophile Lambert, Marie Lucas, Valentin Herault, Lise Boitard-Crépeau

Coaches : Belén Albela, Laurent Bonneviot, Bruno Sécordel, Vincent Wiezczny, Floris Chevallier

Programme de la journée

Heure Salle des thèses Heure Salle Condorcet
9h30 Accueil des participants 9h30  
  •Mot de bienvenue
•Introduction : Vincent Robert (président du jury) et Guillaume Hanrot (VP Etudes, ENS de Lyon)
•Message des Parrains
•Tirage au sort 
9H45-11h •Mot de bienvenue
•Introduction : Vincent Robert (président du jury) et Guillaume Hanrot (VP Etudes, ENS de Lyon)
•Message des Parrains
•Tirage au sort 
10h10-12h10 Rencontre 1 (A/B) 10h20-12h20 Rencontre 2 (C/D)
12h10-13H30 Repas 12H20-13h40 Repas
13h30-15h30 Rencontre 3 (A/E) 13h45-15h45 Rencontre 4 (B/C)
15h30-16h00 Pause 15h45-16h15 Pause
16h-18h Rencontre 5 (D/E)    
18h-18h30 Délibération du jury    
18h30 Proclamation des résultats et remise des prix 18h30 Proclamation des résultats et remise des prix

 

 

Rencontres du matin (1 et 2)
Jury 1 : Salle de Thèses
Vincent Robert, Université de Strasbourg
Michel Feder, Elkem
Stephane Torelli, CEA Grenoble
Alice Renaudat, CPE Lyon

Jury 2 : Salle Condorcet
Stéphane Danièle, CPE Lyon – UCBL
Laurent Garel, Solvay
Kim Larmier, IFPEN
Pierre-Adrien Payard, UCBL


Rencontres de l’après-midi (3, 4 et 5)
Jury 1 : Salle de Thèses
Vincent Robert, Université de Strasbourg
Cécile Rosier, Elkem
Laurent Garel, Solvay
Pierre-Adrien Payard, UCBL

Jury 2 : Salle Condorcet
Stéphane Danièle, CPE Lyon – UCBL
Alice Renaudat, CPE Lyon
Kim Larmier, IFPEN
Stéphane Torelli, CEA Grenoble

 

Le petit déjeuner, un repas le midi, un goûter et une éco-cup du TFC seront fournis aux participants.

Consultez le règlement du Tournoi Français des Chimistes. 

Deux parrains ont accepté de soutenir la 1re édition du tournoi : 

  • Jacques Livage, professeur émérite au Collège de France et membre de l’Académie des sciences


photo J Livage              Découvrez son CV

            

              Crédit photo : © B. Eymann | Académie des sciences
 

 

 

 

  • Michel Verdaguer, professeur émérite à l’université Pierre et Marie Curie


Michel Verdaguer            Découvrez sa biographie
            Découvrez son CV avec ses principales publications

 

            Crédit photo : © DR

Le Président du jury

Vincent Robert est professeur à l’Université de Strasbourg où il dirige actuellement le Laboratoire de Chimie Quantique. [Voir son CV]
 

Le jury

Cécile Rosier Elkem
Michel Feder, Elkem
Laurent Garel, Solvay
Kim Larmier, IFPEN
Vincent Robert, Professer à l’Université de Strasbourg
Stéphane Danièle, Directeur de l’École Doctorale de Chimie de Lyon, CPE Lyon – UCBL
Pierre-Adrien Payard, Maître de Conférences, UCBL
Stéphane Torelli, CEA Grenoble
Alice Renaudat, CPE Lyon 

Comité d’organisation du TFChim

Alexis Archambeau, Ecole Polytechnique
Sophie Griveau, Chimie Paris Tech
Philippe Barboux, Chimie Paris Tech
Mathilde Lepoitevin, ENS Paris
Yvette Tran, ESPCI Paris
Jean-Baptiste d’Espinose, ESPCI Paris
Belén Albela, ENS de Lyon
Laurent Bonneviot, ENS de Lyon

 

Comité d’organisation local sur Lyon

Bruno Sécordel
Vincent Wieczny
Floris Chevallier
Manon Leconte
Marie-Chistine Giordano 

Logo du Tournoi français des chimistes

 

Qui dit nouveau tournoi, dit nouvelle identité visuelle ! Un concours auprès des étudiants des cinq grandes écoles participant à la première édition du tournoi a permis de choisir le logo, qui sera désormais le symbole du Tournoi français des chimistes (TFChim). Conçu par Coline Boulanger, étudiante de chimie en double diplôme entre l’École normale supérieure de Lyon (ENS de Lyon) et l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), le logo a été retenu en tant que pont entre les éléments de la classification périodique, représentés par l’encart noir, et les enjeux de synthèses de nouveaux matériaux et molécules, dépeint par la verrerie. Et la conceptrice d’ajouter qu’il n’est pas rare de faire face à de nombreux imprévus en chimie, à l’image de ce ballon vacillant, qui sont autant de défis à relever pour les candidats au tournoi.

Logos partenaires

 

Disciplines
Mots clés