Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

TFChim : des sujets innovants et inattendus pour des équipes imaginatives

TFChim
Actualité

Résumé

Recette pour faire un bon premier Tournoi français des chimistes : mélanger des étudiants, des coaches, une équipe organisatrice et, surtout, des sujets innovants !

Description


Recette pour faire un bon premier Tournoi français des chimistes : mélanger 

  1. des étudiants en M1 de chimie appartenant à 5 grandes Écoles : Chimie ParisTech, Ecole Polytechnique, ESCPI Paris, ENS – PSL, ENS de Lyon. Ces étudiants doivent être motivés, curieux, studieux et ne pas hésiter à faire et refaire leurs manipulations jusqu’à trouver LA bonne solution ;
  2. des coaches tout aussi motivés et tout aussi curieux, qui accompagnent les étudiants dans leurs recherches, et tous prêts à prendre le risque de se remettre eux-aussi en question ;
  3. un comité d’organisation que la charge de travail n’effraye pas (surtout pour une première mouture !), très efficace, très disponible, très investi, très enthousiaste ;
  4. des sujets intéressants et innovants, pour faire fonctionner à plein régime les cerveaux des étudiants et des coaches, mais aussi pour montrer que la chimie ne fait pas que polluer et qu’il existe aussi une chimie qui propose des solutions pour notre futur.


Quels sont les sujets de cette première édition ?

Il y en a 9, tous plus intéressants et inattendus les uns que les autres. Certains semblent plus scientifiques que d’autres. Mais tous ont des applications concrètes et tous participent d’une chimie verte, en lien avec le développement durable.

  1. Synthèse de mendeleïevites    
  2. Alerte incendie    
  3. Nocturne pour un vitrail    
  4. Les parfums baudelairiens    
  5. Cuir de légumes
  6. Chocolat chaud
  7. De l’air !
  8. Fiat lux
  9. Éponger les marées noires      
     

En ces temps de pandémie, le sujet « De l’air ! » intéressera tout le monde. Lorsque plusieurs personnes restent longtemps dans une pièce, la concentration du taux de CO2 non renouvelé dans les espaces intérieurs augmente et la qualité de l’air se dégrade.  Avec « De l’air ! », il s’agit de suggérer une méthode ou un système chimique qui puisse pallier des variations sensibles des taux de dioxyde de carbone et de dioxygène dans les espaces intérieurs confinés au cours de la journée. 
« Éponger les marées noires » propose de chercher une solution pour éponger proprement et efficacement une nappe d'hydrocarbures dispersée dans l'eau de mer. Tout le monde a en tête des naufrages catastrophiques pour l’écosystème, comme celui de l’Erika ; l’utilité du sujet est évidente. 
Avec « Cuir de légumes », il s’agit de trouver une technique permettant de valoriser sous forme de cuirs les peaux et pelures des fruits et légumes, tout en respectant les principes de la chimie verte. Le but est de les utiliser par la suite en remplacement du cuir.
Le sujet « Fiat lux » découle d’un constat : nous savons tous que la lumière naturelle est bénéfique pour notre santé et nos fonctions biologiques mais nous vivons majoritairement au sein de grandes villes, dans des immeubles de moins en moins exposés à la lumière naturelle. La solution du TFChim ? Proposer la formulation d’une ou plusieurs peintures murales qui permette de façon autonome d’augmenter la luminosité intérieure. Un bon moyen de pallier un manque d’exposition à la lumière directe ou indirecte du soleil.

Le TFChim propose aussi des sujets plus légers en apparence mais qui facilitent la vie de tous les jours. 
Avec  « Alerte incendie », l’idée est de proposer une méthode qui pourrait permettre à un cuisinier ou au convive d’un restaurant, par exemple, de déterminer la « force pimentée » d’un plat par une voie chimique (sous forme d’un test ou d’un « kit » par exemple). Plus besoin d’utiliser un appareillage complexe, coûteux et peu transportable. Anecdotique pensez-vous ? Pas pour améliorer notre vie quotidienne. 

Même objectif avec le sujet « Chocolat chaud ». Tout le monde le sait, le chocolat fond lorsqu’il fait chaud. Comment continuer à savourer son carré de chocolat ou sa médaille, même par 30° ? L’une des équipes du TFChim trouvera peut-être la solution en proposant une méthode de préparation qui permette de rendre le chocolat des médailles plus résistant à la température. Rien d’anecdotique là-dedans, dirait un accro du chocolat !

Ces sujets vos ont intéressés ? Il y en a encore 3 autres à découvrir, tout aussi inventifs et intéressants : « synthèse de mendeleïevites », « Nocturne pour un vitrail » et « les parfums baudelairiens ». Découvrez-les.

 

Une chose est sûre : entre sujets sérieux et sujets plus légers, le TFChim montre que la chimie fait partie de notre quotidien et qu’elle a un rôle essentiel à jouer dans notre monde, au jour le jour.

Rendez-vous sur cette page vendredi 26 mars, à partir de 9h45, pour découvrir les propositions des équipes. Vous risquez d’être surpris !
 

Disciplines
Mots clés