Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

CASH : une nouvelle équipe-projet au Lip

Calculateurs
Actualité

Résumé

À compter du 1er juin 2019, est créée - auprès du centre de recherche Inria Grenoble - Rhône-Alpes - l'équipe-projet Inria CASH "Compilation et analyse, logiciel et matériel", au sein du thème "Architecture, langages et compilation".

Cette équipe-projet est commune avec l'Université Claude Bernard Lyon 1, le CNRS et l'École normale supérieure de Lyon.

Description

Qu'est-ce qu'une équipe-projet Inria ?

Modèle novateur instauré par Inria dès le début des années 1970, l’équipe-projet constitue la cellule de base de la recherche au sein de l’institut. Constituée d’un groupe de personnes rassemblées autour d’un leader scientifique, elle agrège les talents nécessaires à la conduite d’un projet de recherche prédéfini. Dans une dynamique de recherche faite d’écoute, de partage, de co-construction et de saine émulation, doctorants, postdoctorants et ingénieurs travaillent ainsi aux côtés de chercheurs confirmés sur un projet commun, évalué tous les quatre ans.

Chaque projet s’inscrit dans l’un des domaines de recherche d’Inria. Grâce aux soutiens dont elle dispose, chaque équipe-projet peut mener à bien ses projets collectifs (temps de partage, collaboration) tout en favorisant une évolution individuelle des membres de l’équipe. Autonome dans son organisation scientifique comme dans sa gestion financière, l’équipe-projet s’appuie aussi sur les moyens mis à sa disposition par les services de support à la recherche.

Présentation de l'équipe-projet CASH

CASH : Compilation et analyse, logiciel et matériel (Compilation and analysis, software and hardware)

Matthieu MOY
Responsable de l'équipe-projet CASH : Matthieu Moy

L'avènement du parallélisme dans les ordinateurs et les supercalculateurs amène de nouveaux besoins en optimisation de code et nécessite de meilleurs compilateurs. Les besoins en calcul performant mais aussi efficace énergétiquement ont motivé l'apparition de nouvelles architectures comme les processeurs graphiques (GPU) et plus récemment les pluri-cœurs (many-core) et les puces reconfigurables (FPGA).

Le parallélisme dit "flux de données" (dataflow) est une manière d'approcher le problème. Une application flot de données est constituée d'acteurs qui exécutent les calculs et communiquent avec les autres acteurs. On peut exécuter ces applications de plusieurs manières : logiciel tournant sur un processeur généraliste, ou sur des accélérateurs tels que les GPU, ou sous forme d'implantation matérielle que l'on peut utiliser sur FPGA.

L'objectif général de l'équipe CASH est de tirer parti des caractéristiques du matériel spécifique (processeur, accélérateur ou FPGA) pour compiler du logiciel ou du matériel efficace énergétiquement. L'objectif à long terme est de fournir des solutions pour les développeurs, pour leur permettre d'utiliser au mieux ces technologies émergentes.

Axes de recherche

  • Extraction de programmes de flux de données à partir d'applications séquentielles, tout en structurant les transferts de données.
  • Compilation et ordonnancement de programmes de flux de données, en combinant les outils traditionnels dédiés au flux de données et des méthodes spécifiques comme le modèle polyédrique.
  • Analyses statiques évolutives pour les programmes généraux, suffisamment efficaces pour permettre une analyse globale des programmes à grande échelle.
  • Application des points précédents pour la synthèse de haut niveau, c'est-à-dire la génération de matériel depuis des programmes écrits dans des langages de haut niveau. Cette activité doit prendre en compte les contraintes liées au FPGA.
  • Simulation de systèmes logiciels/matériels : un environnement parallèle de simulation de systèmes sur puces hétérogènes, qui avec les résultats précédents, permettra un flot de développement de circuits complet.
Disciplines
Mots clés