Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Ni Luh Dewi Sintiari, accessit du prix de thèse Graphes Charles Delorme

Photo de Dewi Sintiari_DR
Actualité

Résumé

L'accessit a été attribué à Dewi Sintiari pour sa thèse "Paramètres de largeur des graphes sans trous pairs", effectuée sous la direction de Nicolas Trotignon au LIP.

Description

Le prix de thèse Graphes "Charles Delorme" est un prix annuel créé en 2016 par la famille de Charles Delorme pour honorer sa mémoire et son travail. Le prix récompense chaque année une excellente thèse en Graphes (théorie et algorithmique). Le jury, composé d’universitaires et de chercheurs sélectionne le lauréat et peut distinguer des accessits, parmi les thèses soutenues au cours de l’année universitaire.

En 2022, un accessit a été attribué à Ni Luh Dewi Sintiari pour sa thèse "Paramètres de largeur des graphes sans trous pairs", effectuée sous la direction de Nicolas Trotignon au LIP.
Le prix Charles Delorme a été remis lors des Journées Graphes et Algorithmes 2022, qui se sont tenues à l'ENS Ulm du 16 au 18 novembre.

Après des études en mathématiques à l'Université d'éducation de Ganesha (Universitas Pendidikan Ganesha) en Indonésie, Dewi Sintiari rejoint l'ENS de Lyon en 2016 pour un Master en Sciences Informatiques, qu'elle poursuit par un doctorat au Laboratoire de l'Informatique du Parallélisme, sous la direction de Nicolas Trotignon. Sa thèse, soutenue en 2021, portait sur l'étude des graphes sans trous pairs.

Aujourd'hui, Dewi Sintiari est chargée de cours et chercheuse associée au Département d'ingénierie informatique de l'Université d'éducation de Ganesha.

Thèse de Ni Luh Dewi Sintiari "Paramètres de largeur des graphes sans trous pairs"

Un graphe est une structure mathématique composée d'un ensemble fini d’éléments appelés sommets et d'un ensemble fini d’éléments appelés arêtes, dont chacun a deux sommets associés. Les graphes sont utilisés pour modéliser toutes sortes d’objets interconnectées, comme les réseaux. Chaque objet du réseau est représenté par un sommet dans le graphe et les arêtes représentent la relation par paire entre ces objets.
Il existe de nombreux problèmes pratiques qui peuvent être modélisés par des graphes, et les graphes ont été appliqués dans de nombreux domaines, tels que l’informatique, les réseaux informatiques, les sciences sociales, la physique et la chimie, ou même la linguistique.

Parmi les sujets étudiés dans l'étude des graphes, la "théorie structurelle des graphes". Dans cette thèse, nous étudions un sujet particulier en théorie structurelle des graphes, la "classes héréditaires de graphes" et plus particulièrement la classe des "graphes sans trous pairs". La principale préoccupation dans ce domaine est d’étudier comment l’exclusion de certaines configurations affecte la structure globale des graphes et quels types de structure permettent la conception d’algorithmes efficaces.

Collection
Disciplines
Mots clés