Agenda de l'ENS de Lyon

Prédication et sacrement (Antiquité tardive et Moyen-Âge)

Date
sam 16 juin 2018
Horaires

10h-16h30

Lieu(x)

D2-109

Intervenant(s)
  • Agnès Lorrain (Projet ERC ParaTexBib, LMU - München)
  • Marie Pauliat (ENS de Lyon - CIHAM)
  • Alexis Charansonnet (Université Lyon 2 - CIHAM)
  • Paul Mattei (Université Lyon 2 - HiSoMA, émérite ; Institutum Patristicum Augustinianum, Rome, invité)
  • Pierre Molinié (Centre Sèvres, Paris)
  • Arnaud Perrot (Sorbonne-Universités)
Langue(s) des interventions

Description générale

Parmi les notions élaborées dans la théologie chrétienne, celle de sacrement est l’une des plus riches. Comme l’indique le terme grec mysterion, elle s’enracine dans la considération de l’ensemble du « mystère » chrétien : l’acte par lequel Dieu se communique à l’humanité, et les moyens concrets par lesquels s’opère cette communication. Si toute la réalité créée peut d’une certaine manière servir de signe, les mots sacrement et mysterion désignent plus spécifiquement des actes rituels déterminés, où l’œuvre de salut se réalise de façon exemplaire. Néanmoins, ce terme peut renvoyer de manière plus large à d’autres types de médiation entre Dieu et l’humanité, par exemple l’Écriture et l’Église.

La prédication, de son côté, constitue un lieu particulier où l’effort humain vise un résultat qui excède les capacités humaines. Il s’agit en effet d’une prise de parole soumise à toutes les règles du langage et de l’éloquence mondaine, mais qui ambitionne de changer le cœur de l’auditeur, voire de contribuer à son salut. Cette exigence d’efficacité et le cadre rituel dans lequel elle se déploie amènent à envisager un rapprochement entre la notion de sacrement et la pratique de la prédication : une homélie constitue-t-elle un acte cultuel comme les autres ? À quelles conditions cet acte atteint-il ses objectifs ? Comment la collaboration entre l’être humain et Dieu s’y réalise-t-elle ? Enfin, la notion de sacrement développée dans la théologie antique et médiévale est-elle de nature à éclairer la prédication, comme acte liturgique et comme lieu de production de corpus littéraires ?

Cette journée d’étude se veut un point de départ pour réunir des chercheurs de différents domaines (philologie, histoire des pratiques religieuses, histoire des idées…) dans une perspective ouverte, tant sur le plan des époques visées (Antiquité et Moyen-âge pour commencer, puis Temps modernes) que des sphères culturelles (christianismes grec et latin, puis dans d’autres traditions religieuses).

Programme

10h00 ● Accueil

10h15 ● Introduction Paul Mattei (Université Lyon 2 - HiSoMA, émérite ; Institutum Patristicum Augustinianum, Rome, invité)

10h30 ● Monde grec 10h30 - La dynamique eucharistique de la prédication chrysostomienne. Pierre Molinié (Centre Sèvres, Paris) 11h00 - Répondants           Origène. Agnès Lorrain (Projet ERC ParaTexBib, LMU - München)           Basile de Césarée. Arnaud Perrot (Sorbonne-Universités) 11h45 - Discussions

14h ● Monde latin 14h - Minister uerbi et sacramentorum (Augustin d’Hippone, s. 351,5). Quelle(s) valeur(s) du « et » ? Marie Pauliat (ENS de Lyon - CIHAM) 14h30 - Répondants           Ambroise de Milan. Paul Mattei (Université Lyon 2 - HiSoMA)           Moyen-âge latin. Alexis Charansonnet (Université Lyon 2 - CIHAM) 15h15 - Discussions

16h00 ● Discussions et conclusions

Gratuit
Mots clés
Disciplines