Histoire

Une École normale supérieure (ou ENS) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel.

Elle prépare principalement aux carrières de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. 


Présentation de l'École

Découvrez l'ENS de Lyon en vidéo. 

Zoom sur

Description

Il existe actuellement 4 Écoles normales supérieures en France :

  • L'École normale supérieure (rue d'Ulm - Paris), dont les origines remontent à la Révolution française. Fondée à l'origine pour les jeunes hommes, elle fusionna en 1985 avec l'École normale supérieure de jeunes filles ou École normale supérieure de Sèvres fondée en 1881 ;
  • L'ENS de Lyon, dont les origines sont les écoles normales supérieures de St-Cloud (hommes) et Fontenay (femmes) ;
  • L'ENS de Paris-Saclay, qui a remplacé en 1985 l'ENS Cachan ;
  • L'ENS Rennes, fondée en 2013 et issue de l'antenne de l'ENS Cachan (créée en 1994).

Les grandes dates de l'histoire de l'ENS de Lyon

Frise historique de l'ENS de Lyon

La tradition des Écoles normales supérieures remonte au Décret du 9 Brumaire AN III (1794) qui crée la 1ere ENS, destinée à la formation des pédagogues qui formeront les enseignants. On trouve cette date symbolique sur le fronton de l’ENS de la rue d’Ulm à Paris.

Un siècle plus tard, Jules Ferry et Ferdinand Buisson, artisans des lois de 1881 et 1882 sur l’école publique, obligatoire, laïque et gratuite imaginent les écoles qui ont pour mission de former les enseignants des institutrices et instituteurs du primaire.

  • Décret du 13 juillet 1880 : création de l'École de Fontenay, ouverte aux jeunes filles,
  • Décret du 22 décembre 1882 : création de l'École de Saint-Cloud, destinée aux garçons.
Portrait de Jules Ferry
Portrait de Jules Ferry

Former des professeurs, des inspecteurs et des directeurs pour l'enseignement primaire

  • 1887 : Le décret du 18 janvier 1887 les transforme en Écoles Normales Supérieures de l'enseignement primaire, écoles gratuites et "modernes", sans latin obligatoire. Les élèves, boursiers, sont recrutés par un concours ouvert aux candidats titulaires du brevet supérieur ou du baccalauréat ayant contracté un engagement décennal.
  • 1897 : Les études, d'abord fixée à deux ans, passent à trois ans en 1897.

Vers l’enseignement secondaire, puis l’enseignement supérieur et la recherche

  • 1945 : Le décret du 19 février 1945 accorde aux deux Écoles l'appellation d'Écoles normales préparatoires à l'enseignement secondaire. On y prépare le CAEC, puis le CAPES.
  • 1948 : Le statut de fonctionnaire stagiaire est accordé aux élèves de 3e et 4e année.
  • 1956 : En 1956, la durée de la scolarité passe à quatre ans et la préparation de l'agrégation est inscrite dans les statuts.
  • Début des années 70 : les locaux de Fontenay et de Saint-Cloud sont devenus exigüs tandis qu’émerge une volonté politique d’aménager le territoire et de lutter contre l’hyper centralisation parisienne. Les 1eres idées d’implantation d’une ENS hors Ile de France se font jour. Le projet est annoncé par le Premier Ministre en 1975.

Voir aussi :
Normaliens morts pour la France en 14-18
Statut de l'ENS de Lyon - Loi Faure de 1968

  • 1981 : le concours devient commun aux 2 Écoles de Fontenay et de Saint-Cloud et de fait, mixte.
     
  • 1985 : Le décret de 1985 formalise la décision d’implanter une ENS à Lyon.
    Les ENS de Fontenay et de Saint-Cloud sont alors restructurées. L'ENS de Lyon est dédiée aux sciences exactes tandis que les disciplines de Lettres et Sciences humaines sont regroupées sur le site de Fontenay, au sein de l'ENS de Fontenay Saint-Cloud. 
     
  • Septembre 1987 : le quartier de Gerland accueille les scientifiques sur le tout nouveau campus Monod, situé derrière la Halle Tony Garnier.
    C’est la 1ere implantation hors Ile de France d’une École normale supérieure. Quelques enseignants-chercheurs pionniers déménagent alors de Saint-Cloud pour s’installer à Lyon et recevoir la 1ere promotion d’élèves.
     
  • 2000 : la trajectoire lyonnaise trouve un 2e souffle avec la création de l'ENS Lettres et Sciences humaines, issue de l'ENS de Fontenay Saint-Cloud. Avec l’arrivée de la nouvelle ENS LSH est créée sur le même site la Bibliothèque Diderot.
     
  • 2005 : l’INRP, Institut national de recherche en éducation, s’établit sur le site de l'ENS Lettres et Sciences humaines.
     
  • 2010 puis 2011 : l’École normale supérieure de Lyon est créée. Elle est issue du rapprochement des sciences exactes et des lettres et sciences humaines et sociales. Elle accueille en 2011 l’Institut français de l’Éducation (IFÉ), suite à la dissolution de l’INRP.