Agenda de l'ENS de Lyon

Entre les lignes : le concept de "home" dans la littérature anglophone contemporaine du sous-continent indien

Date
jeu 16 nov 2023
Horaires

14h

Lieu(x)

Salle D2-117

Intervenant(s)

Mme Natacha LASORAK du laboratoire IHRIM, sous la direction de Mme Vanessa GUIGNERY

Organisateur(s)
Langue(s) des interventions
Description générale

Ce travail de thèse s’intéresse au concept de « home » dans la littérature anglophone contemporaine du sous-continent indien. S’appuyant sur six romans d’auteur·rices membres de la diaspora indienne, bengladaise ou pakistanaise, il s’interroge sur la représentation de la notion à toutes les échelles et la nature de ses contours. Une première partie s’attarde sur le lieu considéré comme point d’ancrage. Elle développe des correspondances entre la maison et l’identité, montrant que le foyer est souvent associé au sentiment de nostalgie pour la maison ou le pays d’origine. Néanmoins, l’idéalisation dont il fait l’objet met en doute la possibilité d’un retour, souvent décevant. Dans une deuxième partie, la thèse analyse les représentations de la création d’un « home » dans un autre espace : l’appréhension du lieu de la reterritorialisation, l’étranger, devient parfois un enjeu identitaire. Développant les notions de « homemaking » et « making home », la thèse revient sur les enjeux de genre associés à cette reterritorialisation. Elle étudie également les pratiques d’habitation qui conduisent à une appropriation du « home » plus large (quartier ou ville). La troisième partie élargit le concept de « home » en proposant une réflexion sur la possibilité d’être chez soi dans le monde, sous forme d’une appartenance à un espace transculturel, ou dans une « plurihomie » qui démultiplie les espaces appropriés. Le concept de « home » se reterritorialise parfois sur les personnes (dans la communauté mais aussi le corps), mais également dans une forme d’ « encrage » dans le récit, qui permet parfois de trouver sa place, dans une habitation existentielle.

Le jury sera composé de Vanessa Guignery (École Normale Supérieure de Lyon, directrice), Fiona McCann (Université de Lille), Marie Mianowski (Université Grenoble Alpes) Alexis Tadié (Sorbonne Université) et David Waterman (La Rochelle Université).

Gratuit
Mots clés