OLD – M1, convention de stage

Voici enfin les documents attendus pour préparer votre convention de stage! Lisez attentivement les informations qui suivent, on rajoute quelques points de suivi pour éviter les problèmes qui sont assez courants…

La procédure générale à suivre: Procédure.

Attention: avant de rentrer votre demande de convention sous Elipse, on vous demande de remplir le formulaire ci-joint, qui reprend les informations demandées dans Elipse: FormulaireConventionUCBL. Ce formulaire devra être retourné au responsable des stages et au secrétariat de département pour vérification avant de commencer toute saisie sous Elipse (étape 1.4)

  • Pour un stage en France, ce document devra être daté, signé et cacheté par l’organisme d’accueil (OA). Il est en effet nécessaire que le secrétariat de l’OA valide les informations: s’il y a une erreur sur l’adresse de l’OA, la convention ne sera pas signée par l’UCBL en bout de chaîne et tout sera à recommencer. Assurez-vous d’avoir les bonnes informations, que votre encadrant de stage n’a pas forcément: il faut que votre encadrant de stage s’en assure auprès de son secrétariat.
  • Pour un stage à l’étranger, envoyez (sauf cas particulier/avis contraire du responsable des stages de M1) un exemplaire de convention vierge à l’organisme d’accueil (2015-CONVENTION_STAGE_FR_EN-v1.2 et la notice explicative 2015-Notice_Convention_Stage_FR_EN-v1.1), afin de vous assurer qu’ils acceptent ce modèle. Il y a souvent des refus de signature pour raisons juridiques. Si problème, alerter immédiatement le responsable des stages, en donnant les raisons précises du refus de la convention.Dans le cas contraire, faites suivre un mail de l’encadrant (ou de quelqu’un de l’administration à l’organisme d’accueil) au secrétariat du DI et au responsable des stages indiquant explicitement l’accord pour signer la convention de stage Elipse, et précisant les coordonnées à mentionner pour l’organisme d’accueil.
    Lorsque des modifications sont demandées sur le modèle de convention, il faut d’abord les faire valider via le responsable des stages et le responsable d’année. Si tel est le cas, un avenant à la convention sera préparé, tenant compte des modifications demandées. Il faut alors saisir le stage sous Elipse, afin d’avoir les données du stage dans le système d’information (le circuit de validation reste le même sous Elipse).

Voici en complément la copie d’écran pour l’étape « Sésame »: Sesame Lyon 1, et le guide Elipse: Guide Lyon 1.

Une précision : le module à sélectionner sous Elipse est « ENS – Stage de recherche de 12 semaines » (même si le stage peut faire 11 semaines).

Une fois la demande approuvée, fin du premier acte.

Deuxième acte : signatures de la convention. Le circuit est le suivant  (vous devez vous charger de la première étape; on décrit les étapes suivantes pour que vous puissiez expliquer si nécessaire) :

  • il faut apporter un timbre au secrétariat du DI pour un courrier, entre 50 et 100 grammes, pour le pays concerné, pour ce que l’on appelle ci-dessous l’enveloppe magique;
  • le secrétariat du DI édite 4 exemplaires de la convention, et se charge de récupérer deux signatures : la vôtre et celle de votre tuteur pédagogique à l’ENS Lyon;
  • le secrétariat du DI envoie les 4 exemplaires à l’organisme d’accueil, ainsi que l’enveloppe magique, qui est affranchie avec le timbre susmentionné;
  • sur place (à l’organisme d’accueil), les 4 exemplaires sont signés par le tuteur du stage et par la personne qui représente l’organisme d’accueil, et les 4 exemplaires, ainsi que l’enveloppe magique, sont envoyés à l’UCBL.
  • La dernière signature est enfin ajoutée côté UCBL. 2 exemplaires sont ensuite envoyés à l’organisme d’accueil dans l’enveloppe magique (l’un d’entre eux est pour vous; c’est le troisième voyage de l’enveloppe magique, et cette fois c’est elle le medium — elle est décidément vraiment magique, cette enveloppe), 1 autre est envoyé au secrétariat du DI.

Tous les mails doivent être adressés au responsable des stages (Frédéric Vivien pour le M1) et au secrétariat (Amel Zagrarni) avec comme objet: « [StageM1] vos NOM et Prénom ». N’hésitez pas à discuter avec votre tuteur pédagogique si vous avez besoin d’aide, ou à contacter le responsable des stages.

N’attendez pas pour lancer la procédure, ça peut être long! Dès que le responsable des stages a validé votre stage, envoyez le formulaire à votre organisme d’accueil pour récupérer toutes les informations. Bon courage!

Compilation et Analyse de Programmes

Compilation et Analyse de Programmes

Cours du M1 2015-2016, premier semestre.

Présentation du cours :

Ce cours de premier semestre du M1 Spécialité « Informatique Fondamentale » présente des
concepts et des outils pour la manipulation des programmes. Un rôle central est joué par la notion
de compilation, processus de traduction permettant de passer d’un langage de programmation à un
autre. Le cours présente les diverses composantes d’un compilateur, et les concepts mis en jeu pour
implémenter les étapes successives de la compilation. En parallèle, un compilateur sera développé
en TP, à partir de briques de base fournies dans le cadre de l’enseignement. Ce développement se
focalisera sur la compilation d’un langage impératif relativement simple. Des notions en lien avec la
compilation des langages fonctionnels (d’ordre supérieur) seront également présentées (clôtures,
continuations).
Le cours présentera également un certain nombre de méthodes pour l’analyse de
programmes. Ces approches peuvent être utiles pour aider à la compilation, ou aussi pour garantir
des propriétés portant sur l’exécution des programmes. On se focalisera sur des analyses statiques
(ayant lieu avant l’exécution du programme) : interprétation abstraite, typage, logique de Floyd-
Hoare. On fera également le lien avec la sémantique dénotationnelle d’un petit langage impératif,
notamment pour justifier la correction et la complétude de la logique de Hoare.
Ce cours de 2h hebdomadaires est accompagné de 2h de travaux pratiques ou travaux
dirigés.
Les prérequis du cours sont une connaissance de notions de base en lien avec l’architecture
des ordinateurs, la programmation impérative, la programmation fonctionnelle, et la sémantique
(raisonnements par induction).

Objectifs du cours :

  1. Connaître la structure générale d’un compilateur, et les diverses étapes à l’œuvre dans le
    processus de compilation.
  2. Connaître les concepts nécessaires pour les étapes successives de la compilation : la
    traduction dirigée par la syntaxe, la représentation intermédiaire, la sélection, l’allocation,
    l’ordonnancement.
  3. Écrire un compilateur de bout en bout, à partir d’éléments de base fournis dans le cadre de
    l’enseignement.
  4. Connaître des notions en lien avec la compilation des langages fonctionnels (clôtures,
    continuations).
  5. Connaître diverses méthodes pour l’analyse statique des programmes : interprétation
    abstraite, logique de Hoare (et liens avec la sémantique dénotationnelle d’un petit langage
    impératif), systèmes de types.

Voir cette page pour une partie du cours (ainsi que des liens vers les TDs/TPs).

OLD – Stage de recherche M1, évaluation

Préambule: contactez D. Hirschkoff (ou votre tuteur) si vous avez des problèmes durant le stage, ou pour toute question.

Re-préambule : vous ne pouvez pas supposer qu’un(e) spécialiste du domaine où vous avez travaillé en stage relira votre rapport ou assistera à votre soutenance. Il faut donc que vous adaptiez votre rendu en conséquence. Cela ne signifie pas jeter toute la technique à la poubelle, mais il faut être capable de choisir les points techniques que vous souhaitez traiter, et de les amener. En règle générale, les étudiants de M1 ont plutôt tendance à vouloir mettre trop de technique, comme s’ils s’adressaient à leur encadrant de stage.

Rapport

Vous devez envoyer votre rapport à Daniel Hirschkoff au plus tard le 28 août 2018 à midi (heure de Lyon), par mail. 20 pages maximum, vous pouvez au besoin pointer vers une « annexe » en ligne (l’annexe peut être un fichier contenant des preuves, un fichier contenant tous vos résultats numériques, un article écrit avec vos encadrants, du code que vous avez produit..). Vous pouvez écrire en anglais, mais ne le faites que si votre niveau d’anglais rend cela possible. Il est souhaitable que votre encadrant valide votre rapport en le relisant (ce qui signifie l’écrire suffisamment en avance pour qu’il y ait le temps d’une relecture et de corrections).

Au sujet du contenu:

  • décanter / situer

sachez expliquer et motiver la question que vous avez étudiée: d’où vient-elle, pourquoi on se pose cette question, quel était l’état de la science au début de votre stage, quels sont les travaux existants pertinents.

  • présenter

si vous avez 10 résultats, ne les présentez pas tous de façon détaillée, faites un « travail éditorial » de sélection; si vous en n’avez aucun, racontez ce qui aurait pu marcher, quelles pistes ont été tentées.

  • commenter la démarche

vous êtes encouragés à raconter dans votre rapport comment se sont passées les choses: les pistes qui n’ont pas marché, des interactions/collaborations avec votre encadrant et d’autres chercheurs dans le cadre du stage, des initiatives que vous avez prises.

  • ne mettez pas les aspects expérimentaux sous le tapis: si vous avez codé quelque chose de non ridicule, ou utilisé des outils, parlez-en (taille du  code, outils/langages utilisés, utilisations futures escomptées, choix d’implémentation, etc.).

Présentation

Informations préliminaires: les soutenances auront lieu les 5 et 6 septembre 2018, à l’ENS Lyon, dans les salles B1 et B2. 20 minutes de soutenance, suivies de 5 minutes de questions. Le planning est disponible ici.

Faites au moins deux répétitions! On vous coupera la parole brutalement au bout du temps imparti, et c’est une catastrophe si à ce moment-là vous n’avez pas encore abordé la partie 3 de votre expose qui en comporte 5. C’est aussi catastrophique si vous terminez au bout de 8 minutes. Mettez-vous la pression, faire une présentation propre/claire n’est pas un exercice qui s’improvise, et c’est très différent d’une discussion scientifique à bâtons rompus. Pour ce qui est du contenu de la présentation, mêmes remarques que pour le rapport. Cela ne sert a rien de noyer l’auditoire sous des tonnes de détails techniques. Tâchez de faire comprendre la question que vous avez traitée, et votre contribution, de façon compréhensible pour un auditoire non spécialiste, tout en évitant de trop glisser sous le tapis les choses plus techniques.

Points organisationnels : ayez vos transparents au format pdf sur une clef usb, pour le cas où il y aurait les sempiternels problèmes techniques pour la projection.  Ayez de quoi projeter vos transparents (nous fournissons le vidéoprojecteur, pas la machine). Une bonne solution consiste à vous mettre d’accord entre étudiants qui présentent à la même session, afin de partager un ordinateur, que l’on connecte pendant la pause qui précède la session).

Vous pouvez sauf cas particulier assister à la présentation de vos camarades, à partir du moment où ceux-ci sont d’accord.

Vous pouvez présenter en français ou en anglais, mais ne soyez pas prétentieux, n’optez pour l’anglais que si votre niveau le permet.

Cours pour non spécialistes

Bonjour à tous,

Dans le cadre de sa démarche d’interdisciplinarité, l’ENS de Lyon propose aux étudiants, enseignants et chercheurs une palette de cours pour non spécialistes d’un semestre, pour acquérir des compétences dans une discipline qui leur est étrangère et les outils indispensables à l’interdisciplinarité.

Plus que des conférences de sensibilisation, ces cours de base, qui peuvent être validés dans le cadre du Diplôme de l’ENS, permettent de comprendre les concepts et d’intégrer le langage et la culture d’une autre discipline.

Vous trouverez tous les détails pour les inscriptions et les programmes sur : http://www.ens-lyon.fr/cours-pour-non-specialistes/

Au programme de ce premier semestre par exemple , des cours sur le cancer et les maladies virales, la modélisation mathématique, les principes économiques fondamentaux ou encore l’utilisation des cartes géographiques… Inventez-vous votre propre parcours !

Ces cours ont lieu le lundi de 16h30 à 18h30.

Catherine Hänni
Chargée de mission pour l’interdisciplinarité à l’ENS de Lyon

Stages

Stages

Attention :

  1. Pour chaque étudiant et chaque stage, le choix du stage doit être validé par votre tuteur et la commission des études . Chaque étudiant doit donc soumettre son choix de stage à la date requise.
  2. Vous devez remplir une convention de stage avant de commencer votre stage de fin d’études. Renseignez-vous dans le secrétariat de votre établissement d’inscription. L’établissement d’une convention , dans les conditions idéales, prends 3 à 4 semaines avec les jeux des navettes entre l’ENS lyon, votre laboratoire d’accueil et Lyon 1.

Pour plus d’info sur les modalités, sujets, durée se référer aux pages spécifiques :

au bureau des stages monod ou à l’espace stage sur le portail des études.

Documents pour établir la convention de stage: à venir…