Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Réparation des cassures de l’ADN par recombinaison homologue : mécanisme et régulations

Date
jeu 17 fév 2022
Horaires

10h

Lieu(x)

lien zoom: https://us04web.zoom.us/j/8236666719?pwd=MWZndFRVVFBJTDhwbDRhNXV6Z2NLZz09
Meeting ID: 823 666 6719
Passcode: 453380

Intervenant(s)

Soutenance d'HDR de M. Aurèle PIAZZA sous la direction de M. Didier AUBOEUF

Langue(s) des interventions

Description générale

Mes travaux portent sur les mécanismes moléculaires qui préviennent la formation de dommages de l’acide désoxyribonucléique (ADN) et ceux qui assurent leur réparation chez l’eucaryote Saccharomyces cerevisiae. Ma thèse sous la direction d’Alain Nicolas (Institut Curie) a contribué à révéler l’existence de structures secondaires de l’ADN dites « G-quadruplexes » et les conséquences pathologiques de leur présence lors de la réplication du brin de synthèse continue pour la stabilité du génome. Mon premier post-doctorat dans le laboratoire de Wolf-Dietrich Heyer (UC Davis) a porté sur l’étude du mécanisme de réparation des cassures de l’ADN par recombinaison homologue, notamment le processus de recherche d’homologie. Ce travail a conduit à de nouvelles méthodologies pour étudier les étapes et intermédiaires centraux de cette voie de réparation, leurs régulations par de nombreuses protéines, et la découverte d’intermédiaires aberrants conduisant à la formation de réarrangements chromosomiques et à l’amplification du dommage initial. Ces recherches ont été enrichies lors d’un post-doctorat de retour et en tant que chercheur au CNRS dans le laboratoire de Romain Koszul (Institut Pasteur), où j’ai pu mettre à jour le rôle de facteurs impliqués dans l’organisation spatiale de l’ADN dans la régulation de la recombinaison homologue. Ces thématiques de recherche sont approfondies depuis 2020 au sein de mon laboratoire à l’École Normale Supérieur de Lyon, et étendues à l’étude de la recombinaison méiotique.

Gratuit
Mots clés
Disciplines